Mis en avant

Le variant BA.2 est encore plus contagieux qu’Omicron !

Coronavirus
Variant Delta
Omicron
Sous-variant d’Omicron BA.2

Mon grain de sel

Il semble que le coronavirus ou Covid-19 a fait des petits. C’est toute une tribu de virus de même parenté qui s’abat sur l’humanité(1): Covid-19 ou Sars-Cov-2, Alpha, Bêta, Delta, Gamma, Omicron, Deltacron, BA.2… et maintenant « COVID KRAKEN « XBB 1.5 qui est la sous-variante la plus transmissible qui ait été détectée à ce jour », selon Maria Van Kerkhove, responsable du Covid à l’OMS

Est-que cette (fausse) pandémie covidique s’arrêtera-elle un jour? D’aucuns pensent que non. Je cite :

« Les programmes de vaccins universels n’ouvrent pas seulement la porte au contrôle du comportement par la modification et l’amélioration des gènes, mais plus important encore pour l’opération en cours, le contrôle psychologique du comportement avec les vaccins est encore plus fondamental. Indépendamment du fait que les vaccins soient ou non nécessaires et utiles face au virus, ou même nuisibles pour beaucoup de gens, ils constituent l’arme psychologique la plus uniforme et la plus cohérente jamais conçue pour contrôler le comportement humain. »

Cette missive de « Jacob R » a été écrite en réponse à cet article paru sur thetruthseeker.co.uk (lien : https://www.thetruthseeker.co.uk/?p=246762)

Ahmed Miloud

(1) Lire extrait :

La souche originelle du SARS-CoV-2, apparue il y a deux ans, était qualifiée à l’époque de virus extrêmement contagieux. Depuis, nous avons vu défiler les variants Alpha, Bêta, Delta, Gamma, et depuis début décembre Omicron. Pour qu’un variant puisse prendre le pas sur les autres et devenir majoritaire, il doit forcément être plus contagieux que le précédent. Omicron est déjà dix fois plus contagieux que la souche originelle. Avec ce dernier, le monde pensait avoir atteint un sommet et espérait que ce variant serait le dernier préoccupant. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. Un sous-variant d’Omicron, nommé BA.2, déjà majoritaire au Danemark, pourrait être encore plus contagieux.  

Suite de l’article :

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-variant-ba2-encore-plus-contagieux-quomicron-96269/#xtor=EPR-57-[ALERTE]-20220201

Mis en avant

Les Georgia Guidestones – Compte à rebours vers le Great Reset ?

Le compte à rebours de la Grande Réinitialisation at-il commencé avec l’insertion de la pierre clé dans les mystérieuses Georgia Guidestones ? Sommes-nous confrontés ici à des rites cultuels à haut risque de sociétés secrètes sataniques cachées ?

Le 6 juillet 2022, les mystérieuses Georgia Guidestones ont été la cible d’un assassinat à l’explosif et ont dû être entièrement démolies pour des raisons de sécurité, selon les informations officielles. Georgia Guidestones – Compte à rebours vers le Great Reset ? Quatre pierres, huit langues et un message sans équivoque : plus de sept milliards de personnes doivent mourir pour un monde meilleur. Il s’agit des Georgia Guidestones et pour cela, à votre demande, je vous donne enfin une vidéo d’investigation avec quelques nouvelles informations et de nouveaux faits intéressants avec des traces vers les suspects – habituel maintenant et en exclusivité avec Norman Investigativ. Elberton, petite ville tranquille du sud des États-Unis. Avec ses quelque 5 000 habitants, elle est un peu plus grande qu’un village. Et aussi discrètement que pourrait apparaître cette communauté, Elberton n’en est pas moins un lieu plein de secrets. L’un de ces secrets est celui des Georgia Guidestones. Qui les a commandées et, surtout, pourquoi ces pierres ont-elles été placées ici, au milieu de nulle part, à proximité d’un lieu dont tout ce qui ressort de ces vues aériennes est uniquement son insignifiance ? Selon la légende, tout se serait passé ici – dans les bureaux de l’Elberton Granite Association, qui, comme son nom l’indique, fait le commerce du granit. Un vendredi après-midi de juin 1979, Joe Fendley, alors président de la Elberton Granite Company, était assis dans son bureau lorsqu’un certain Robert C. Christian s’est présenté et a demandé le prix d’un monument en pierre. Cette rencontre est décrite dans tous ses détails dans cette brochure Georgia Guidestones – éditée par la société en question. Nous y lisons que ce Robert C. Christian a déclaré agir au nom d’un petit groupe d’Américains fidèles qui croient en Dieu. Il existait lui-même en dehors de la Géorgie et souhaitait laisser un message aux générations futures. Le calendrier prévu devait en autre fonctionner comme une boussole, un et une horloge, et résister aux catastrophes – tels étaient les souhaits de RC Christian. Afin de trouver le terrain adéquat pour son monument, Robert C. Christian a ensuite survolé Elberton et l’a trouvé à environ 14 km de là, dans ce champ qu’il a acheté pour 5 000 dollars. Le projet a immédiatement démarré avec l’ aménagement du terrain et des calculs astronomiques sur place pour déterminer la position du soleil et des étoiles, tandis que les blocs de plusieurs tonnes étaient découpés dans la carrière d’Elberton. Selon des instructions précises, les pierres ont été façonnées, ajustées, marquées astronomiquement et adéquates des symboles indiqués. Le monument a été achevé en neuf mois, de sorte que les Guidestones ont pu être confirmées le 22 mars 1980, ce qui correspondait à la date requise par RC Christian. L’objet a été constitué sous la forme d’un cube noir. Des cubes noirs – nous les connaissons depuis ma dernière vidéo. Ceux qui ne l’ont pas encore vu devaient s’arrêter un instant pour regarder cette vidéo de Black Goo (intelligence noire), disponible dans ma playlist. Tous les autres se doutent déjà qu’ un rituel à eu lieu ici et que les Guidestones sont peut-être plus qu’un simple monument. Les inscriptions étranges en témoignent. Les inscriptions : elles consistent en dix commandes graves dans la pierre. L’exigence principale des Guidestones est la suivante : 1. réduire l’humanité à moins de 500 millions d’individus 2. unifier l’humanité 3. instaurer un tribunal mondial 4. optimiser le pool génétique humain Dix commandements gravés dans la pierre, c’est ce que nous connaissons de Moïse ; Mais ses dix commandements, qui lui ont été tirés par Dieu en personne, concernaient plutôt la cohabitation sociale. Les Georgia Guidestones n’ont pas grand-chose à voir avec le social, et ces nouveaux dix commandements ne viennent pas non plus de Dieu. Ce sont des commandements humains qui exigent des coupes radicales et un nouvel ordre mondial, un ordre qui en fait frémir plus d’un. Ainsi, il est écrit dans le deuxième commandement : « Diriger sagement la procréation pour améliorer l’aptitude et la diversité ». Améliorer l’aptitude et la est une exigence presque eugénique, telle que nous la connaissons depuis le troisième Reich. Voici une propagande de l’époque en question sur ce que l’on entendait alors par « aptitude ». L’homme fort en bas serait donc apte. Les deux autres qu’il doit porter sur ses épaules ne le sont manifestement pas et lui coûteraient non seulement des efforts, mais aussi de l’argent – ​​200 000 € selon les calculs actuels. Voici d’autres propagandes eugéniques de l’époque nazie qui, à l’instar des Guidestones, imminente et dangereusement dans la multiplication des inférieurs. « Diriger sagement la reproduction pour améliorer l’aptitude et la diversité » – Qu’est-ce que c’est si ce n’est pas de la propagande eugénique ? Les eugénistes vont encore plus loin et estiment que le nombre de personnes génétiquement inférieurs augmenterait au fil du temps, car elles se multiplieraient de manière incontrôlée. Appliqué à l’époque actuelle, qui compte 7,8 milliards d’individus, cela signifie qu’environ 7,4 milliards d’entre nous seraient de qualité inférieure. Seul’s 312 millions d’êtres humains seraient de qualité supérieure et auraient alors le droit d’exister – ce qui correspondrait à la première exigence, la plus radicale, des Guidestones : Maintenir l’ humanité en dessous de 500 millions (en équilibre permanent avec la nature). Selon le premier commandement des Guidestones, plus de 7,4 milliards de personnes voient refuser la poursuite de leur existence. Qui a imaginé une telle a choisi ? Selon la légende, un certain RC Christian, qui disait croire en Dieu, aurait croisé par hasard la route d’un tailleur de pierre quelque part en Amérique. Mais comment un homme croyant en Dieu peut-il mériter ses propres dix commandements ? Les graver dans la pierre de manière hérétique, à l’instar de Moïse, et exigent en plus d’intervenir dans la création ? Regardons donc d’un peu plus près. Revenons à la légende, qui donne l’impression que ces pierres ne sont que par pur hasard, ici à Elberton, une agglomération de quelques milliers d’habitants. Mais cette petite ville n’ est pass si insignifiante que cela ! En effet, à l’époque où les États-Unis ont été fondés par des francs-maçons comme George Washington, Elberton a également été fondé par un franc-maçon, le Grand Maître Samuel Elbert. Elberton est une ville franc-maçonnique et porte le nom de ce général franc-maçon au 32e degré. Il est également dit que ce tailleur de pierre, Joe Fendley, a reçu par hasard la visite de ce RC Christian alors qu’il est passé devant son bureau. Sur l’impression que ce Joe Fendley est un tailleur de pierre comme les autres parmi les dizaines d’entrepreneurs en granit d’Elberton. Mais ce Joe Fendley n’est pas passé si vierge que cela, car dans la brochure Georgia Guidestones, il fait quelques confidences, à la page 39. Et si nous parcourons les pages jusque-là, nous apprenons qu’ il était par exemple Rotarien, ce qui lui permettait déjà d’avoir un réseau international – ce qui ne le rend pas encore remarquable. Mais, plus loin, il est dit qu’il était également Grand Maître au 32e degré selon le rite écossais à la Philomathea Masonic Lodge 25 à Elberton. Être le grand maître d’une loge maçonnique, c’est déjà beaucoup pour un tailleur de pierre ordinaire. Mais ce n’est pas tout : il aurait également été membre du temple Yaarab Shrine dans la voisine d’Atlanta et président du Valley Shrine à Savannah. Les Shriners sont un ordre maçonnique arabe antique qui utilise le symbolisme islamique et le mysticisme de l’Egypte ancienne. Leurs temples ne ressemblent pas seulement à des mosquées, ils les appellent aussi des mosquées. Et leurs statues portent ostensiblement des uniformes ottomans/turcs, et ce au milieu de l’Amérique, protégées par des sphinx égyptiens. Ottoman, Egyptien, Maçonnique, les Guidestones ont donc été construits par un homme qui n’était pas seulement un franc-maçon de haut niveau, mais aussi un Shriner de premier plan, dont la relation symbiotique est encore une fois évidente ici. Et cela s’est passé dans une ville qui a également été fondée par un franc-maçon. Tout cela n’est-il qu’une théorie du complot ou l’arbre cache-t-il la forêt ? Regardons de plus près ce mystérieux temple Yaarab Shrine près des Guidestones. Et les voilà de nouveau – les hommes féroces – dont Joe Fendley était le président. Dans la rubrique « à propos de nous », nous apprenons que cette confrérie compte également des astronautes. Et maintenant, devinez de quel astronaute il s’agit. Il s’ agit bien sur celui qui a l’empreinte la plus célèbre au monde, le franc-maçon de haut rang Buzz Aldrin, et Yaarab Shriner sur la lune. Ici, avec un assortiment casquette pouf. Et ce n’est pas du Photoshop, chers amis, ni une théorie du complot, tous ensemble une fois de plus lié. Norman : Il n’est pas nécessaire de faire beaucoup d’efforts pour voir de telles implications. Il suffit de se libérer de l’emprise de son propre confort pour voir qui fatigue les ficelles dans l’ombre. Et les fils menent aux suspects habituels, comme les francs-maçons, les Shriners ; mais le lopin de terre sur lequel se trouvent les Guidestones ont également une origine franc-maçonnique et portent le nom d’un franc-maçon très bien rémunéré. Mais qu’en est-il de ce RC Christian, le financier anonyme et commanditaire des Guidestones ? Cet homme est-il lui aussi impliqué dans une quelconque confrérie ? Les commanditaires des Guidestones estiment que l’humanité évolue dans la mauvaise direction. Par le bas de leurs dix commandements, ils exigent une réforme de la science, de la religion et de l’éthique afin de diriger l’humanité dans la bonne direction. C’est exactement ce qui correspond à l’agenda de l’ordre de la Rose-Croix. Nous lisons : « La préoccupation et le mais principal des trois écrits étaient de contrer cette évolution en cultivant la terre au moyen d’une réforme continue de la science, de l’éthique et de la religion. » Mais qui sont ces gens ? Dans cette autopromotion datant de 1618, il apparaît clairement que les Roses-Croix ou Rosicruciens ont mis l’ accent sur une mobilité et une défense constantes, afin de se rendre à la fois inattaquables et introuvables. Le nom de Rose-Croix remonte à ce livre de 1459. C’est là que le nom de Christian Rosenkreuz, abrégé en R. et C. et RC Christian, apparaît pour la première fois. N’était-ce pas le nom de ce financier anonyme et commanditaire des Guidestones, qui voulait rester introuvable et donc inattaquable. Un indice de choix sur les Rose-Croix ? L’entreprise de granite qui a intégré les Guidestones nous fournit un autre index. Ils ont place cet objet ici dans leur cour cinq ans plus tot, un obélisque Egypt. Cet obélisque est toujours là aujourd’hui, comme nous pouvons l’admirer sur Google Street View. Et si nous y zoomons un peu, une croix semble y trôner, mais pas n’importe quelle croix, une rose-croix. Ce qui nous donne une autre indication sur la Rose-Croix. Les Rosicruciens les plus proches se trouvent dans la capitale de l’État, Atlanta, et sont relativement faciles à atteindre depuis les Guidestones. Sur la page d’accueil de la Rose-Croix, nous remarquons non seulement la symbolique de l’Egypte ancienne, mais aussi leur vidéo d’introduction parle principalement de l’Egypte ancienne. Et là encore, nous remarquons les initiales R. et C., qui font référence à Christian Rose-Croix. Dans la rubrique « Histoire », nous apprenons – traduitons cette page en français – que la Rose-croix trouve ses racines chez Thoutmôsis III, qui régnait sur l’Égypte vers 1500 avant Jésus-Christ et qui est supposé avoir introduit les écoles ésotériques. Mais le véritable maître, nous dit-on, est le pharaon Aménophis IV. Ce pharaon éclairé, premier monothéiste de l’histoire, était tellement inspiré par les enseignements des mystères, dit-on, qu’il a donné une toute nouvelle orientation à la religion et à la philosophie égyptiennes. Il fonda une religion qui reconnaît l’Aton, le disque solaire, comme le symbole de la divinité unique ; le fondement même de la vie, les symboles de la lumière, de la vérité et de la joie, et changea son nom en Akhenaton pour permettre cette nouvelle idée. Il s’agit bien sûr d’Akhenaton, le pharaon au long crâne, dont je parle aussi régulièrement. Celui-ci semble être l’ancêtre des rosicruciens, auquel un hommage est rendu dès le premier numéro du journal rosicrucien The Triangle, paru en 1921. Les Rosicruciens vivent selon leur propre calendrier, qui commence avec le règne d’Akhenaton. Ainsi, l’ année rosicrucienne 3274 correspond ici à l’année chrétienne 1921. Le 22 mars 2020, l’année rosicrucienne 3373 a commencé. Mais si notre 22 mars 2020 correspond à l’année 3373, l’année rosicrucienne, quelle rosicrucienne avons-nous eue le 22 mars de l’année 1980, lorsque les Guidestones ont été arrêtées ? C’était le Nouvel An rosicrucien 3333 – une autre indication fort que les Guidestones sont un monument des Rosicruciens. Les symboles égyptiens qui font référence aux Rosicruciens ont déjà donné notre attention avec cet obélisque. Mais cette entreprise de granit a laissé d’autres traces sur l’Egypte ancienne et donc sur la Rose-Croix. Ainsi, la carrière d’Elberton d’où fournie par les Guidestones, elle s’appelle Pyramid Quarries et elle est exploitée par Pyramid Stone Industries. Et l’ ensemble du site se trouve, comment pourrait-il en être autrement, sur la Pyramid Road. Et comme si cela ne suffisait pas, le type de granite qui y est extrait, dont sont également faites les Guidestones, s’appelle le Pyramid Blue Granite. Bien sûr, tout cela n’est qu’une coïncidence et n’a rien à voir avec les Rosicruciens. Des obélisques, des pyramides, des pharaons et une chronologie qui remonte à Akhenaton. Il semblerait que les constructeurs et les financiers des Guidestones ne soient pas seulement des francs-maçons et des shriners islamiques convaincus, mais aussi, de toute évidence, des Rosicruciens. Le clin d’œil à leur zele est ici si violent qu’une tornade fait déjà rage. Pourtant, ces gens ont l’air tout à fait inoffensifs, comme si la seule activité secondaire à laquelle ils s’adonnaient était d’ aller à l’église le dimanche. Pourtant, Akhenaton est leur Jésus, un pharaon leur ancêtre. Les Rosicruciens réclament ouvertement un gouvernement mondial et, dans leur manifeste de 2014, leur appel continuera à agir dans ce sens. Et c’est dans cette phase, que je qualifie de phase de transformation, que nous cherchons maintenant et encore aujourd’hui. En 2014, une pierre clé portant l’inscription 2014 a été ajoutée au monument. C’est à cette date que les Guidestones auraient été activés pour agir dans le sens des dix commandements gravés. Il se trouve que 2014 était (par hasard également) une année bissextile pour l’ordre de la Rose-Croix. 400 ans plus tot, en 1614, ils se sont réunis pour la première fois en public afin d’exiger des réformes pour un ordre moderne. Exactement 400 ans plus tard, en 2014, les Rosicruciens ont manifesté que leur temps était à nouveau venu pour un changement, n’ont-ils pas fixé l’orientation dans ce manifeste. En plus des quatre revendications principales figurant sur les Guidestones, ce manifeste évoque également une transformation humaine. Ainsi, dans le cadre d’une nouvelle écologie, sa demande plus de politique et de technologies vertes. Ils pensent également que trop d’individualisme et de capitalisme nuiraient aux gens. Un petit plus de socialisme serait une meilleure solution. En outre, le temps des religions est révolu. Les religions seraient un obstacle au développement spirituel de l’humanité. Tout cela est consigné et marqué dans le manifeste rosicrucien datant de 2014, lorsque les Guidestones ont été activés. ce cube, code avec le chiffre de la bête (666 pouces de côté) a été fixé comme pierre clé aux Guidestones exactement l’année où les Rosicruciens ont publié leur manifeste pour un nouvel ordre mondial : en 2014. Les exploitants de deagel.com sont également convaincus que quelque chose a ainsi été initié et ils indiquent une évolution dramatique dans les prochaines années. Les analystes de deagel.com ont déclaré avoir été convaincus que des jalons ont été posés en 2014. Ce site web à orientation militaire, dont les exploitants visent à rester anonymes, tient notamment une liste de pays avec des statistiques et des projections pour le futur proche . Nous voyons ici par exemple la Chine avec 1,38 milliard d’habitants, les États-Unis avec 326 millions d’habitants et l’Allemagne avec environ 80 millions d’habitants, ce qui correspond à la situation actuelle. Mais si nous cliquons ici sur Forecast 2025, c’est-à-dire sur leur projection pour l’année 2025, les valeurs changent de manière spectaculaire. Chez les Chinois, il ne se passe pas encore grand-chose, mais qu’est-il arrivé aux Etats-Unis ? Plus que 99 millions d’habitants au lieu de 326 millions. Cela correspond à une réduction de la population de 70 pour cent. Qu’est-il arrivé aux 230 millions d’Américains restants ? Et comment cet avenir se présente-t-il en fait pour l’Allemagne ? Ici, en bas, nous avons l’Allemagne et pour nous aussi, deagel.com prévoit une réduction de la population de 28 millions. Plus de 50 millions d’Allemands vont donc s’évaporer en quelques années, selon ce site, sans que l’on puisse constater un exode vers d’autres pays. Il est intéressant de noter que ce n’est que récemment que deagel.com a révélé que l’Allemagne risquait de voir sa population diminuer. Il y a six ans, c’est-à-dire en 2014, l’avenir de l’Allemagne ne semblait pas si été. La population ne baisserait que légèrement à 79 millions, prédisait-on à l’époque, que l’on peut retrouver dans les archives et les registres de l’année 2014. Mais ensuite, la pierre clé de 666 pouces de côté est venue s’ajoute aux Guidestones et moins de six mois plus tard, en 2015, deagel.com a corrigé l’évolution démographique de l’Allemagne de manière dramatique vers le bas. Un an plus tard, la valeur a encore été ajustée, puis elle a encore baissé de près de 10 millions d’habitants, jusqu’à ce qu’en 2018, les escomptent pour l’ L’Allemagne en 2025 sera définitivement fixée à 28 millions de citoyens. Cette évolution a commencé, comme nous l’avons déjà mentionné, lorsque cette pierre clé a été insérée dans les Georgia Guidestones en 2014, et ce juste à côté du commandement de réduire la population mondiale à moins de 500 millions. Selon deagel.com, il ne faudra pas longtemps avant que l’Allemagne ne perde 50 millions de ses habitants. Je continue de penser que l’année bissextile est 2023. Qu’est-ce qui va empêcher cette diminution ? Un astéroïde ? Une maladie ? La troisième guerre mondiale ou même un vaccin ? Comme je l’ai dit, ce n’est pas moi qui l’affirme, mais les experts de deagel.com. Et ces Guidestones, toujours tolérées par les autorités, qui pensaient qu’il serait sain pour la planète que 7, 4 milliards de personnes allaient comme ça. Et vous… ?

Source :

http://infomondedz.canalblog.com/archives/2022/10/08/39659705.html

Via

https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=23241&date=2022-08-02

Voir aussi vidéos:

Vidéo originale en allemand :

Limiter la population mondiale à 500 millions d’individus comme indiqué sur le monument de Georgia Guidestone? C’est le sujet traité par cet épisode de la série de science-fiction Sliders :

https://www.dailymotion.com/video/x7gik1

Lire cet article sur le projet de la réduction de la population mondiale:

Mis en avant

L’Algérie visée par les pays impérialistes

Mot à dire

De par sa situation stratégique et ses richesses naturelles, l’Algérie a toujours suscité l’appétit des pays à tendance colonialiste comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France notamment.Sinon, comment comprendre la présence des armées américaine et française aux frontières de l’Algérie ?

70657358-l-algérie-avec-le-drapeau-national-incorporé-sur-le-globe-politique-illustration-3d-isolée-sur-fond-bla

Ainsi, différents plans de déstabilisation de ce grand pays du Maghreb ont été élaborés comme le mentionne cet article.

Voir vidéo « l’Algérie menacée par 7 pays » :

Voir vidéo de l’analyse de Michel Collon :

Voir vidéo sur les tentatives de déstabilisation de l’Algérie :

Ahmed Miloud

f7-1.gif

Révélations d’un diplomate tunisien sur un plan américain contre l’Algérie
3 août 2017

Mohamed-Najib Hachana(photo), ancien ambassadeur de Tunisie à Washington et à Alger a déclaré, parlant du complot américain pour déstabiliser l’Algérie, que «l’Algérie est forte et ne tombera pas dans ce piège ; elle a ses hommes et ses forces intrinsèques et elle saura éviter ce piège».

Lire article ici :

https://www.algeriepatriotique.com/2017/08/03/revelations-dun-ex-ambassadeur-tunisien-a-washington-plan-contre-lalgerie/

***********

lavrov.jpg

Publié le 28 septembre 2014 par DOC MetaTV (mis à jour le 19 janvier 2018)

Un vaste complot se dessine contre l’Algérie, avertit Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Russie

En visite éclair en Tunisie, il y a quelques jours, le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, a soutenu lors de sa visite, il y a quelques jours à Tunis, que des «parties étrangères» veulent mettre l’Algérie à feu et à sang à travers la commercialisation d’un printemps algérien. Sans les nommer, le diplomate russe a ajouté que ces mêmes parties «ont ouvert plusieurs fronts près des frontières algériennes depuis la Libye, la Tunisie et le Mali». Etant des alliés traditionnels, M.Lavrov a notamment réitéré le soutien de son pays à l’Algérie. Le chef de la diplomatie russe a dévoilé, lors de son passage en Tunisie, que l’Algérie est devenue la cible des instigateurs et autres fomenteurs qui insistent pour y écrire le dernier épisode d’un supposé printemps arabe. Aussi, a-t-il mis en garde les autorités algériennes contre les instigateurs de ce qu’on appelle «printemps arabe».
Le ministre russe des AE incrimine directement ceux qui ont été à l’origine des bouleversements provoqués délibérément en Tunisie, en Libye et au Mali, d’où parvient la plus grande menace contre l’Algérie. Il estime que les conspirateurs du nouvel ordre mondial établissent leurs plans à base d’une politique d’influence en misant sur les minorités populaires et les réseaux terroristes.
Cependant, cette menace soulignée par Moscou n’est pas nouvelle pour les services de renseignements algériens, pas une menace qu’ignorent les services de renseignements algériens. Soumis à une très forte pression depuis le début de la guerre civile en Libye, les forces de sécurité algériennes ont misé sur leur expérience acquise sur le terrain de la lutte antiterroriste. En un temps relativement court, des milliers d’informations et de témoignages de première main ont été analysés et recoupés par les services du DRS engagés dans une course contre la montre contre tous genres de menaces, notamment des groupuscules criminels nés à l’ombre d’une crise libyenne qui aura servi de catalyseur au mouvement jihadiste. Un mouvement relativisé et parfois banalisé par l’ensemble des parties entrées en guerre contre le régime d’El Gueddafi, dont la France, la Grande-Bretagne et les USA.
Dans leur banque de renseignements les services de sécurité ont réussi à identifier des réseaux nouvellement constitués composés de Marocains et de Libyens.
L’arrestation de plusieurs agents du Mossad en Algérie en est la preuve tangible. Ne jugeant pas nécessaire de dévoiler le véritable scénario programmé contre l’Algérie, des sources très au fait du contexte confient que l’Algérie constitue «un terreau fertile» pour les grands appétits occidentaux. Le rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme qui épingle paradoxalement l’Algérie et l’analyse du Combating Terrorism Center (CTC) de l’Académie militaire de West Point qui a mis sous la loupe tout ce qui se passe dans le sud de l’Algérie, prétextant que cette région névralgique de l’économie du pays, serait l’épicentre d’un éclatement populaire à cause de la marginalisation des minorités, ne peuvent être considérés que comme une introduction aux véritables visées des Occidentaux.
Une perception initiatrice de ce qui se prépare. «L’Algérie est-elle dans le collimateur des USA?» s’interrogeait L’Expression dans l’une de ses précédentes éditions! La réponse a été révélée dans les colonnes du Los Angeles Times. Le journal rapporte que «des troupes de forces spéciales américaines se sont installées en Tunisie». Cette présence dont nous avons fait foi, mais démentie par les autorités tunisiennes est justifiée, souligne le même organe de presse par le fait «d’entretenir les forces militaires tunisiennes en matière de lutte contre le terrorisme».
Les marines dont le nombre serait d’une cinquantaine ont pris position au sud de la Tunisie à un vol d’oiseau des frontières algériennes depuis le mois de janvier 2014. «Un avion de type hélicoptère s’y est installé aussi», précise encore le Los Angeles Times. Ce n’est que l’aspect visible de l’iceberg et de l’énorme stratégie de guerre annoncée contre l’Algérie.
En effet, depuis la fin de l’année précédente, des informations vérifiées font état d’une forte présence d’agents des services de renseignement américains et d’agents de l’Africom dans le Sud tunisien. Jalouse de sa souveraineté, l’Algérie avait agi en un temps record pour libérer plus de 600 otages tout en sécurisant le périmètre. L’Unité spéciale appelée à mener l’opération avait impressionné le monde entier par son professionnalisme! Même si les USA prétextent leur mobilisation en Afrique pour une coordination de lutte contre le terrorisme et pour préserver leurs intérêts, il est tout de même difficile de ne pas croire que les USA n’ont pas un intérêt pour une partie de l’Algérie dont les réserves de gaz de schiste, de gaz conventionnel et d’autres minéraux comme l’uranium.
Des clans complaisants sont déjà sur le terrain pour la mise en marche de la locomotive de déstabilisation.

Source :
<a href= »http://https://meta.tv/un-vaste-complot-se-dessine-contre-lalgerie-avertit-serguei-lavrov-ministre-des-affaires-etrangeres-de-la-russie/« >https://meta.tv/un-vaste-complot-se-dessine-contre-lalgerie-avertit-serguei-lavrov-ministre-des-affaires-etrangeres-de-la-russie/

********************

D’autres sources confirment cette velléité des pays impérialistes contre l’Algérie :

1) La France prépare une invasion imminente de l’Algérie :

http://m.alterinfo.net/La-France-prepare-une-invasion-imminente-de-l-Algerie_a122671.html#last_comment

2) Liste des 10 pays à déstabiliser par les États-Unis dans les quatre prochaines annees, l’Algérie occupe la 3ème place de cette liste :

https://reseauinternational.net/les-10-pays-a-destabiliser-par-les-etats-unis-dans-les-quatre-prochaines-annees/

(3) Voir article »l’Algérie encerclée par 3 bases américaines » :

Un rapport révèle : l’Algérie encerclée par trois bases militaires américaines

Pour ne pas oublier:
-Discours du Président Algérien Houari Boumedienne à l’ONU(extrait):

-Discours sur le fait que l’Algérie est visée par les puissances étrangères :

-Tentatives de déstabilisation de l’Algérie :

Vidéo sur la ministre sioniste de la justice qui menace d’extermination les Algériens, le Marocains et les Tunisiens :

Ahmed Miloud

Les tribulations d’un diplomate français à Alger

Mon grain de sel

L’Algérie jouant un rôle plus important dans les affaires du Moyen-Orient et de l’Afrique, se trouve confrontée aux pressions occidentales, voire à des tentatives de changement de régime, pour ses positions de politique étrangère qui ne s’alignent pas forcément sur celles de l’Occident.

Ces puissances utilisent les ONG et de pseudo-opposants algériens, surtout celles des « Droits de l’homme », pour semer la zizanie dans le pays afin de provoquer ce qui est appelé sous le « doux » euphémisme de « printemps arabes ».

Elles utilisent pour cela de pseudo- journalistes comme Khaled Drareni , l’agent docile de RSF(Reporters sans Frontières) financés par le « généreux » George Soros et Kadi Ihsane, directeur de Radio M, financé par l’Union Européenne via le projet Ebticar, sujet de cet article.

L’Europe devrait balayer devant sa porte avant de donner ses leçons douteuses sur les droits de l’homme.

Ahmed Miloud

Une Radio M, subversive et « printaniste », quasiment-DGSE

Que les Algériens sachent (et beaucoup le savent) que tout ce que dégurgitent les officiels français (ou leurs représentants) ainsi que leur presse écrite et visuelle « mainstream » aux ordres, sur l’Algérie, sur ses représentants, sur ses institutions ou son armée (avis, conseils, critiques, appréciations bonnes ou mauvaises), ne sont que des mensonges, de la propagande et de la manipulation visant à les réduire à défaut de les détruire. N’est-ce pas ridicule de la part de Xavier Driencourt diplomate de dire, par exemple, que « le covid, dès mars 2020, avait permis à l’Armée de commencer le nettoyage politique » ?

Comprendre et faire l’inverse de ce qu’ils conseillent ou suggèrent est le seul moyen qui rassure que nous sommes sur la bonne voie ! Si ces officines françaises s’inquiètent tant de cette Radio M1, de « l’Algérie et de son peuple », c’est que les décisions prises sont correctes, légitimes et dans l’intérêt de l’Algérie. Si tant de tapage et de chahut, en ordre de bataille, surtout depuis la France (dont le chef du MAK), les « autoproclamés du Hirak »2, les islamistes de Rachad, Saïd Sadi et autres lilliputiens « islamo-démocrates », pour dénoncer la fermeture d’une radio M, subversive et « printaniste », quasiment-DGSE, espace de propagande du néocolonialisme français3 sur le sol algérien, c’est que les arguments algériens sont incontestables et foudroyants !

La réplique, pourtant, était simple : son chef aurait dû contester ce financement occulte de son média par le Quai d’Orsay et révéler l’origine légale des financements ! Il ne l’a pas fait, car il est en faute grave en plus d’exercer effrontément sans agrément comme l’exige la loi ! Les mêmes lois et règlements existent dans tous les pays (dont en France, et aux USA). Les Américains prévoient de lourdes peines contre ce genre de médias, car apparentés à des « agents étrangers ». Mais si un pays comme l’Algérie le fait, en conformité avec ses lois, c’est une « atteinte grave à la liberté d’expression et de pensée » ! Par contre, ils ferment hypocritement les yeux sur ce qui se passe chez eux au sujet des médias Sputnik et Russia Today, exerçants légalement en Europe (dont en France), qui ont été interdits de diffusion et fermés pour le fallacieux prétexte de diffusion de la « propagande russe ».

Driencourt ne voit rien « sous ses yeux »

Julian Assange en prison, les assassinats de journalistes anticolonialistes tels en Palestine en 2022 (Nidal Ighbariya, Ghufran Harun Warasneh, Shireen Abu Akleh), les intimidations, la censure, les accusations « d’influenceurs pro-russes » voire de traitrise, avec blocage de leur compte bancaire, contre Alina Lipp, Anne-Laure Bonnel, Donbass Insider, seulement parce qu’ils ont rapporté la réalité sur la guerre en Ukraine (en particulier les crimes de guerre de son armée)… cela est dérisoire, des menus fretins. Des actions contre « la propagande » pour la défense de la « vérité » et de la « liberté d’expression » ? Driencourt (et sa secte) n’a rien vu et entendu – alors que cela se déroule chez lui « sous ses yeux » – sauf en Algérie à l’autre rive de la Méditerranée… Moralité néocolonialiste : ce qui est licite chez eux ne l’est pas forcement chez les autres.

Soyons pragmatique. Les autorités algériennes concernées n’ont fait qu’appliquer la loi sur un média en infraction ! En fait, cette Radio M n’a vraiment pas d’audience, si ce ne sont que quelques adultes fidèles dans l’Algérois. C’est une radio qui émet bêtement en langue française, alors que l’écrasante majorité de la jeunesse algérienne ne maîtrise pas cette langue, mais l’arabe algérien et/ou le berbère (kabyle, chaoui…). Elle vise donc qui ? 

Exemple amusant : C’est comme si le ministère des Affaires étrangères algérien finance une Radio pro-algérienne en France (qui vise les mêmes objectifs que Radio M en Algérie), sans agrément de l’État français, pour propager sa propagande et sa subversion aux Français, par des animateurs français, en… arabe algérien ! Que ferait l’État français et qu’en pense X. Driencourt et aussi Saïd Sadi ?

Enfin, que M. Driencourt nous dise franchement et courageusement si le Quai d’Orsay finance illégalement, oui ou non, Radio M et son directeur. Qu’il dise si les preuves présentées par le Dr Bensaada sont fausses et si la déclaration de la personne sur cette vidéo est exacte ou une manipulation4 au lieu de « noyer le poisson » par des « dernier carré, Radio M et le site Maghreb émergent qui sont interdits » ou « Algérie Part accusé de recevoir des fonds de l’étranger pour diffuser des fake news », etc. ! Alors ? Financés par la France ou pas ?

Caution de Saïd Sadi aux mesquineries de Xavier Driencourt

Sadi vient de soutenir et de cautionner depuis la France, par Skype sur la chaîne YouTube de Radio M, les propos de M. Driencourt, s’adressant aux Algériens dans un français châtié que 5 à 10%, selon les âges (comme pour l’arabe classique), s’ils l’écoutent, alors qu’il maîtrise l’algérien et le kabyle, le parler courant des Algériens ! Vraiment risible !

Dire le contraire de sa part sur M. Driencourt nous aurait étonnés ! Xavier Driencourt lui a rendu de nombreux services. Actuellement, S. Sadi réside en France avec sa famille depuis son retrait du RCD. C’est son pays de rechange. Il dit connaître l’ex-ambassadeur en ajoutant ceci : « Driencourt, je vais vous dire pourquoi beaucoup lui en veulent. J’avais discuté avec lui. Il m’a dit “je suis triste de voir vos dirigeants pérorer matin, midi et soir contre la langue et la culture française et venir me supplier d’intervenir pour inscrire un de leurs proches au lycée français” ». C’est mesquin comme explication en guise d’argument, mais c’est fort possible du temps de la « Issaba » (mafia actuellement en prison ou en exil volontaire en France principalement). Un soutien logique d’un Sadi, personnalité appréciée des responsables et des ambassadeurs français en Algérie. Il confirme donc ses liens avec l’ambassade de France, à qui il rendait compte et d’où il recevait des suggestions et/ou orientations lorsqu’il était chef de parti. L’analyste Boualem Snaoui nous donne une idée claire sur la personne de Sadi ainsi que ses faits et gestes dans un article intitulé5 : « Saïd Saadi, l’ami de BHL : « Cachiriste » et « Hirakiste ». »

Selon le Dr Bensaada6 « Le nom de ce politicien a été cité dans le câble WikiLeaks … daté du 19 décembre 2007… Le rédacteur du câble y nota que Saïd Sadi comparait le gouvernement du président Bouteflika à « une bande de Tikrit », allusion faite à Saddam Hussein. L’ex-chef du RCD alla jusqu’à demander un « soutien extérieur » : « Sadi a averti les États-Unis des dangers à long terme de garder le silence sur … la détérioration de la démocratie algérienne, comme en témoignent les élections locales. De l’avis de Sadi, un soutien extérieur est essentiel à la survie de la démocratie et l’engagement productif de la jeunesse algérienne – 70 pour cent de la population – dans la vie politique et économique… »

Quand il va jusqu’à dire que « le peuple réclame la démilitarisation de l’Algérie »7 (c’est-à-dire amoindrir la puissance de l’ANP en effectif et en armement), le vœu des ennemis de l’Algérie, on est rassuré que ce n’est pas nous, en Algérie, les « cocus et si fier de l’être » ! Aucune différence entre lui, El Kadi, Drareni et bien d’autres. Des néo colonisés dans toute leur splendeur !

L’intérêt pour X. Driencourt à limiter ses « couillonnades »

X. Driencourt est de l’espèce à qui il ne faut jamais accorder la moindre confiance ; même s’il vous offre le Paradis sur la paume des mains ! Ce n’est pas à un petit gredin pareil qu’il faut permettre de déverser sur l’Algérie ses frustrations et ses couillonnades (dans le sens de G. Flaubert : « stupidités ») dans cette citation : « Je suis effrayé, épouvanté, scandalisé par la couillonnade transcendante qui règne sur les humains ». Ce que dit X. Driencourt n’est pas nouveau ; on l’entend depuis des années. C’est un porte-nom utilisant sa qualité d’ambassadeur en Algérie qu’il dit bien connaitre par son « expérience » dans ce pays. En effet soit, il la connaît bien, mais rapporte l’inverse en drapant la vérité aux Français, après avoir échoué. Soit, il ne la connaît pas pour s’être vautré durant 8 ans, en bureaucrate, dans son bureau à l’Ambassade. Il est donc soit un menteur, soit un incompétent ! Dès lors, ce genre ne peut que salir cette vitrine qui est l’institution diplomatique qui devait refléter le sérieux et la crédibilité de la France ! Aucun pays ne peut faire confiance à une diplomatie qui ne trouve de diplomates que dans les milieux d’espionnage8 et de la  »barbouzerie » ! On le voit déjà en Afrique, en Russie, au Moyen-Orient, pour un début !    

Les limites dans toute relation ont pour but d’éviter les incompréhensions, les rivalités voire les conflits. Si M. Driencourt s’entête dans ses actions de sape injustifiées contre l’Algérie, son armée et ses gouvernants, qui ne lui ont rien fait, il est possible que les services concernés ne vont pas hésiter à le mettre devant ses responsabilités. Elles sont suffisamment « outillées » (informées) pour le rendre à la raison, s’il les dépasse. Il sait cela pour avoir passé plusieurs années en Algérie ! Sa fierté et ses soutiens ne lui seront d’aucun secours une fois la riposte lancée.

Pourquoi donc ces provocations funestes et surtout sans résultats au regard de toutes les tentatives de « printanisation » qui ont échoué y compris la décennie terroriste ? Si la moitié de ce qui s’est déroulé en Algérie au cours de la guerre contre le terrorisme (que soutenaient les officiels français et leurs services) arrivait à la France, elle sombrerait rapidement dans le chaos et dans la désintégration !

Terminons par le rappel de cette anecdote qui, nous semble-t-il, convient à ce contexte :

C’est un menteur cupide qui, dans son rêve, pense avoir trouvé un gros sac rempli de pièces d’or. Chemin faisant, le sac sur son dos, il entend à chaque pas des pièces tomber depuis un trou du sac. Il le bouche à l’aide de son doigt. Arrivé devant sa maison, il se fait mordre par un chien errant, il se réveille en sursaut en constatant son doigt dans … l’œil !

Notes

  1. https://www.ahmedbensaada.com/Hirak : la barbouzerie de Radio M
  2. Livre de Ahmed Bensaada « Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak ? »
  3. https://www.youtube.com/watch?v=UbydO84SrgA&list
  4. https://youtu.be/c22JS0AaPSY?t=3162
  5. https://youtu.be/c22JS0AaPSY?t=3162
  6. https://www.mondialisation.ca/huit-ans-apres-la-printanisation-de-lalgerie
  7. https://www.algerie360.com/said-sadi-sur-berbere-television-le-peuple-veut-la-demilitarisation-du-pays
  8. https://www.lepoint.fr/l-ambassade-de-france-a-alger-au-centre-d-une-affaire-d-espionnage/12/11/2020

Source :

https://reseauinternational.net/les-tribulations-dun-diplomate-francais-a-alger-2/

Un élu suisse écologiste promeut à Davos des “villes” où les gens “ne possèdent pas de voiture” pour vivre “durablement”

Bastien Girod est une personnalité politique suisse, membre des Verts(capture d’ecran)

Les propositions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, vont bon train. Entre celles qui suggèrent de réduire le nombre de vols long courrier qu’une personne peut emprunter dans sa vie, ou celles qui appellent à “réinitialiser” la civilisation humaine pour changer les comportements, chacune de ces idées ne manque jamais de susciter des craintes. La dernière en date : la proposition au Forum économique mondial (WEF) d’un élu suisse écologiste, Bastien Girod, membre du Conseil national suisse, de créer des villes où ses habitants « vivraient en harmonie avec la nature”.

Lors de son intervention à la conférence “En harmonie avec la nature” ce lundi 16 janvier, ce Suisse et membre des Verts a promu l’idée de villes où les habitants ne possèderaient pas de voitures et où les entreprises ne respectant pas les engagements écologiques seraient boycottées. Bastien Girod estime que la solution proviendrait d’un “changement des règles du jeu”, où “la durabilité devient le choix le plus facile” et pas une contrainte.

« Ce qui est important, c’est que les politiques changent les règles du jeu, afin que la durabilité devienne le choix le plus facile, non seulement pour les citoyens, mais aussi pour les entreprises », a-t-il déclaré. « Dans plusieurs quartiers de Zurich, vous n’avez pas vraiment besoin de voiture car toutes les activités comme l’école, les courses sont accessibles à pied”. Girod a suggéré de créer “un environnement où les gens n’auraient pas besoin de voitures”, estimant que c’est plus facile de créer un « mode de vie durable, en harmonie avec la nature”.

Il a, par la même occasion, félicité le président américain Joe Biden pour avoir proposé que le gouvernement des États-Unis ne fasse affaire qu’avec des entreprises qui se sont engagées à respecter l’accord de Paris.

Lutter contre le réchauffement en instaurant de nouveaux systèmes

Lors de sa déclaration, Bastien Girod a souligné que “chaque année au Forum économique mondial, nous avons tous ces beaux engagements” en faveur du climat. Mais les éditions annuelles se distinguent aussi par des suggestions qui ne passent pas inaperçues. Son fondateur, Klaus Schwab, avait appelé en 2020 à “une grande réinitialisation” du capitalisme pour changer l’ordre mondial avec de nouvelles “relations mondiales”, de nouvelles “orientations des économies nationales” et des “priorités des sociétés” revisitées.

Cet événement a également été l’endroit où le concept de « villes intelligentes » et “d’économie partagée », dans lesquelles “vous ne posséderez rien » et « serez heureux d’ici à 2030”, a été évoqué.

Source :

https://www.francesoir.fr/politique-monde/un-depute-suisse-promeut-davos-des-villes-ou-les-gens-ne-possedent-pas-de-voiture

Autre article sur le sujet:

https://dzmewordpress.wordpress.com/2020/12/24/lobjectif-du-nouvel-ordre-mondial/

La Grande Réinitialisation selon Klaus Schwab, le boss du WEF de Davos

Klaus Schwab, Fondateur et président exécutif , Forum économique mondial.

Il est maintenant grand temps pour une « grande réinitialisation » 

Les blocages liés au COVID-19 peuvent s’atténuer progressivement, mais l’anxiété concernant les perspectives sociales et économiques du monde ne fait que s’intensifier. Il y a de bonnes raisons de s’inquiéter : une forte récession économique a déjà commencé et nous pourrions être confrontés à la pire dépression depuis les années 1930. Mais, bien que ce résultat soit probable, il n’est pas inévitable.

Pour obtenir de meilleurs résultats, le monde doit agir ensemble et rapidement pour réorganiser tous les aspects de nos sociétés et de nos économies, de l’éducation aux contrats sociaux et aux conditions de travail. Chaque pays, des États-Unis à la Chine, doit participer et chaque industrie, du pétrole et du gaz à la technologie, doit être transformée. En bref, nous avons besoin d’un « Grand Reset » du capitalisme.

Il existe de nombreuses raisons de poursuivre une grande réinitialisation, mais la plus urgente est COVID-19. Ayant déjà fait des centaines de milliers de morts, la pandémie représente l’une des pires crises de santé publique de l’histoire récente. Et, avec des pertes qui continuent d’augmenter dans de nombreuses régions du monde, c’est loin d’être terminé.

Cela aura de graves conséquences à long terme pour la croissance économique, la dette publique, l’emploi et le bien-être humain. Selon le Financial Times , la dette publique mondiale a déjà atteint son plus haut niveau en temps de paix. De plus, le chômage monte en flèche dans de nombreux pays : aux États-Unis, par exemple, un travailleur sur quatre a déposé une demande de chômage depuis la mi-mars, avec de nouvelles demandes hebdomadaires bien au-dessus des sommets historiques. Le Fonds monétaire international s’attend à ce que l’économie mondiale se contracte de 3 % cette année, soit une dégradation de 6,3 points de pourcentage en seulement quatre mois.

Tout cela va exacerber les crises climatiques et sociales qui étaient déjà en cours. Certains pays ont déjà utilisé la crise du COVID-19 comme excuse pour affaiblir les protections environnementales et leur application. Et les frustrations suscitées par les maux sociaux comme la montée des inégalités – la richesse combinée des milliardaires américains a augmenté pendant la crise – s’intensifient.

Sans réponse, ces crises, ainsi que la COVID-19, vont s’approfondir et rendre le monde encore moins durable, moins égalitaire et plus fragile. Des mesures incrémentales et des correctifs ad hoc ne suffiront pas à empêcher ce scénario. Nous devons construire des fondations entièrement nouvelles pour nos systèmes économiques et sociaux.

Le niveau de coopération et d’ambition que cela implique est sans précédent. Mais ce n’est pas un rêve impossible. En fait, l’un des bons côtés de la pandémie est qu’elle a montré à quelle vitesse nous pouvons apporter des changements radicaux à nos modes de vie. Presque instantanément, la crise a contraint les entreprises et les particuliers à abandonner des pratiques longtemps revendiquées comme essentielles, des voyages en avion fréquents au travail dans un bureau.

De même, les populations ont massivement montré une volonté de faire des sacrifices au nom des soins de santé et d’autres travailleurs essentiels et des populations vulnérables, telles que les personnes âgées. Et de nombreuses entreprises ont intensifié leurs efforts pour soutenir leurs travailleurs, leurs clients et les communautés locales, dans un virage vers le type de capitalisme des parties prenantes auquel elles avaient auparavant fait semblant de s’intéresser .

De toute évidence, la volonté de construire une société meilleure existe. Nous devons l’utiliser pour sécuriser la Grande Réinitialisation dont nous avons tant besoin. Cela nécessitera des gouvernements plus forts et plus efficaces, bien que cela n’implique pas une poussée idéologique pour les plus grands. Et cela exigera l’engagement du secteur privé à chaque étape du processus.

La crise du COVID-19 affecte toutes les facettes de la vie des gens aux quatre coins du monde. Mais la tragédie ne doit pas être son seul héritage. Au contraire, la pandémie représente une fenêtre d’opportunité rare mais étroite pour réfléchir, réimaginer et réinitialiser notre monde afin de créer un avenir plus sain, plus équitable et plus prospère.

Explorez la grande image de carte de réinitialisation : Forum économique mondial

Source :

https://www.weforum.org/agenda/2020/06/now-is-the-time-for-a-great-reset/

Traduction rapprochée de l’anglais par Ahmed Miloud via Google Traduction

Lire ce qui se cache derrière cette « Grande Réinitialisation » :

https://dzmewordpress.wordpress.com/2022/06/25/apercu-choquant-de-la-vie-apres-la-grande-reinitialisation-les-plans-sinistres-du-forum-economique-mondial-de-klaus-schwab/

🔴IDENTITÉ, INTÉGRATION, NATIONALITÉ, ASSIMILATION, REMIGRATION , CES SUJETS QUI FONT DÉBATS

On est des êtres humains et nous vivons dans cette planète qui est notre foyer. Toute discrimination, racisme, haine, suprématisme, inégalité des droits sont des laideurs de l’humanité que les sages de ce monde doivent éradiquer.

le blog de Daniel Milan

*IDENTITÉ, INTÉGRATION, NATIONALITÉ, ASSIMILATION, REMIGRATION , CES SUJETS QUI FONT DÉBATS *

Je fus à une période de ma vie pour une Europe des ethnies et même pour un monde des ethnies, dans le respect de chacune, je le suis même encore sans doute quelque part.

Les questions d’identité, d’intégration, de nationalité, d’assimilation, de rémigration, sont des sujets complexes qui font débats, rarement avec toute l’objectivité nécessaire, bien loin de nos préoccupations quotidiennes.
L’assimilation, l’intégration, la rémigration sont des choix personnels individuels, qui peuvent être facilités, mais qui ne peuvent être imposés par un pouvoir quel qu’il soit.
De plus, nous n’avons rarement qu’une seule identité.

Dans mon cas, je suis bien évidemment francophone, car c’est dans cette langue que j’ai été élevé et au moyen de laquelle, je m’exprime, mais je n’adhère pas à une entité politique, idéologique et administrative appelée France, qui m’a été imposée et que…

Voir l’article original 198 mots de plus

FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL : KLAUS SCHWAB PRÉCONISE L’INSERTION DES PUCES ÉLECTRONIQUES DANS LE CERVEAU HUMAIN D’ICI 10 ans

Klaus Schwab, Forum Économique Mondial

Source :

https://jeminformetv.com/2023/01/13/forum-economique-mondial-klaus-schwab-preconise-linsertion-des-puces-electroniques-dans-le-cerveau-humain-dici-10-ans/

C’était prévu ! Voir vidéo :

Est-ce que le soleil pourrait s’éteindre?

Le monde, c’est-à-dire pour nous le globe terrestre, n’a pas toujours existé. Il a commencé, donc il finira. Quand, voilà la question.

Le blog de Liliane Held-Khawam

Extrait du documentaire « Du Big bang au Vivant » (ECP Productions, 2010), Jean-Pierre Luminet parle de l’évolution des étoiles de type solaire, leur transformation en géantes rouges puis en naines blanches. ! https://www.youtube.com/watch?v=DMLovgMzXjQ&t=186s

Voir l’article original 1 267 mots de plus

VACCIN COVID-19: LE PDG DE MODERNA AVOUE L’INAVOUABLE

Source :

https://jeminformetv.com/2023/01/15/vaccin-covid-19-le-pdg-de-moderna-avoue-linavouable/

Lire aussi « vaccin Pfizer et AVC » :

DAVOS – UN PILOTE RÉVÈLE QUE L’ÉLITE VEUT ÊTRE PILOTÉE PAR DES PERSONNES NON VACCINÉES

Josh Yoder des Freedom Flyers des États-Unis reçoit des appels d’hommes d’affaires et de PDG fortunés qui souhaitent être pilotés par un équipage non vacciné. L’ancien pilote de Jetstar, Alan Dana, l’a révélé dans une interview avec Maria Zeee.

Ces personnes ont le luxe de pouvoir choisir qui pilote leur avion, a déclaré Dana, qui a souligné qu’il y a encore de nombreux pilotes qui ne sont pas vaccinés. Ces riches hommes d’affaires veulent juste être transportés dans leur jet privé par un équipage non vacciné, a souligné Dana.

Les passagers qui achètent un billet d’avion et voyagent sur une compagnie aérienne régulière n’ont pas ce luxe, a déclaré le pilote.

Il est donc probable que de nombreux participants au WEF (World Economic Forum) seront transportés à Davos par un pilote non vacciné.

Au cours des mois de novembre et décembre de l’année dernière, il y a eu un certain nombre de décès inexpliqués dans l’aviation. Deux pilotes, un steward, deux hôtesses de l’air et un copilote sont décédés. Le groupe Airliners for Humanity, qui comprend Aviation Collective, estime que ces incidents devraient faire l’objet d’une enquête approfondie.

Source :

https://jeminformetv.com/2023/01/15/davos-un-pilote-revele-que-lelite-veut-etre-pilotee-par-des-personnes-non-vaccinees/

Réinventer l’évolution via le transhumanisme

Le plan n’est plus secret.
Le décret exécutif de Biden du 12 septembre 2022 déclare que les Américains doivent renoncer à tous les droits de l’homme qui font obstacle au transhumanisme. Les normes de sécurité des essais cliniques et le consentement éclairé seront éradiqués car ils empêchent de libérer universellement les technologies d’édition de gènes nécessaires pour fusionner les humains avec L’IA. Afin d’atteindre les objectifs sociétaux du Nouvel Ordre Mondial, les crimes contre l’humanité ne sont pas seulement légaux, mais obligatoires.
« Le 12 septembre 2022, la Maison Blanche de Biden a signé un nouveau décret intitulé : « Faire progresser l’innovation en matière de biotechnologie et de biofabrication pour une bioéconomie américaine durable, sûre et sécurisée ». L’ordonnance appelle au développement rapide d’une « bioéconomie » pour répondre à des « objectifs sociétaux » comme la PROGRAMMATION DE LA BIOLOGIE HUMAINE
L’ordonnance fait référence à une bioéconomie comme une « activité économique dérivée des sciences de la vie, en particulier dans les domaines de la biotechnologie et de la biofabrication, y compris les industries, les produits, les services et la main-d’œuvre ».

Lire plus :

https://jeminformetv.com/2022/09/20/leur-plan-cest-la-fin-des-droits-fondamentaux/#like-58501

Le blog de Liliane Held-Khawam

Voir l’article original 2 355 mots de plus

La quatrième révolution industrielle de Klaus Schwab

Intelligence artificielle et transhumanisme

Dans une émission de la Radio Télévision Suisse diffusée le 10 janvier 2016, Dairus Rochebin reçoit Klaus Schwab, président et fondateur du WEF, pour parler de son nouveau livre la quatrième révolution industrielle.

Klaus Schwab, président du Forum Économique Mondial de Davos

Il a déclaré que cette quatrième révolution industrielle conduira à une fusion des mondes physique, biologique et numérique.

Schwab se plaît à dire que le Covid et le Grand Reset annoncé par le Forum économique mondial en juillet de l’année dernière, obligeront les gens à interagir avec les machines de manière nouvelle et différente.

Klaus Schwab est un grand partisan du transhumanisme, il prévoit l’implantation de puces sur les vêtements puis sous la peau ou dans le cerveau d’ici 2026, pour établir une « communication directe entre notre cerveau et le monde digital ». Il défend et promeut l’avènement de l’intelligence artificielle. Il parle aussi de longévité. Tout un programme.

Dans son livre, il affirme que le moment est proche où les développements technologiques vont non seulement « changer la façon dont nous vivons et travaillons », mais vont « même remettre en question les idées sur ce que signifie être humain. » Voir vidéo :

Source :

Transhumanisme