Disparition de l’avion malaisien MH 370,complot ?

Screenshot_20180305-174842

Mot à dire: Pour
les attentats du 11/09 / 2001 aux États-Unis, différentes théories (en dehors des explications officielles) sont mis à la disposition de la disparition de l’avion malaisien MH370.Chacun y va de « sa vérité « et de ses démonstrations, mais ce qui est sûr et dramatique, c’est la disparition de 239 passagers (12 hommes d’équipage et 227 passagers dont les 2 niveaux sont chinois).
L’appareil de la compagnie Flying Tiger Line, disparu entre l’île de Guam et les Philippines en 1962, reste le seul à avoir disparu dans les mêmes circonstances.
Saura-t-on la vérité un jour?
Pour le moment, les familles des disparus vivent leur douloureux et interminable deuil.

Tableau récapitulatif des passagers du vol MH370 de Malaysia Airlines
Tableau récapitulatif des passagers du vol MH370 de Malaysia Airlines

Ahmed Miloud

4 ans plus tard, la vérité sur la disparition du vol MH370

4 ans ont passé depuis la disparition mystérieuse du vol MH370.  Alors qu'il est impossible de perdre la trace d'un avion, la version officielle est un accident mais impossible quelque part dans l'océan indien.  La réalité se trouve parmi les passagers du Boeing, ce qui nous savons et qui a quoi de quoi intriguer n'importe quel chercheur de vérité.  Il est important de ne pas éteindre cette piste plus que crédible susceptible de créer un conflit majeur entre les nations.

4 ans ont passé depuis la disparition mystérieuse du vol MH370. Alors qu’il est strictement impossible de perdre la trace d’un avion, la version officielle est un crash pourtant impossible quelque part dans l’océan indien. La réalité se trouve parmi les passagers du Boeing, voici ce que nous savons et qui a de quoi intriguer n’importe quel chercheur de vérité. Il est important de ne pas éteindre cette piste plus que crédible susceptible de créer un conflit majeur entre les nations.

Avec un sadisme incroyable, l’Angleterre et les USA se sont accaparés un brevet chinois en l’utilisant contre eux, une arme électronique donr l’utilité dépasse la fiction. Incroyable mais vrai, celui-ci permet de faire disparaître un avion d’un radar et d’en contrôler les commandes. Ainsi, les scientifiques qui possédaient ce brevet avec une société américaine étaient tous dans l’avion de la Malaysia Airlines, les 4 ayant disparus, cette société récupère seul le brevet, elle se nomme Freescale, et appartient à Blackston, à sa tête, en tant que membre décisionnel, un certain Jacolb Rothschild, dont ce que nous savons du CV mérite l’attention.

Deux possibilités, soit l’avion a été crashé très loin pour laisser le temps au brevet d’être exécutoire, soit, ce que nous pensons, l’avion s’est posé quelque part, et dans ce cas là, je donne la parole à Mary Bird. Il aurait atterri pour une simple raison, s’accaparer du brevet tout en s’emparant des 20 savants présents avec les 4 titulaires du brevet. Pourquoi tuer des cerveaux quand ils peuvent bosser pour vous ?

Le vol de ce brevet montre à la Chine que le duo anglo-américain peut désormais contôler tout appareil, ce n’importe où dans le monde. Le black-out chinois montre son l’ambarras. En gros, lOccident sort ses crocs.

Doyle pour WikiStrike

——————

Commencons par une piqûre de rappel

Malaysia Airlines: 20 ingénieurs liés à la défense US à bord

Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d’affaire à Pékin. C’est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l’a annoncé dans un communiqué précisant que douze d’entre eux étaient de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoise

Freescale Semiconductor est une firme basée à Austin. Elle dispose d’une équipe de spécialistes dédiée à l’appui aux forces de défense.
Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs :
-Les Communications sur le champ de bataille
-L’avionique
-Les bandes radar HF par L et S
-Le guidage des missiles
-La guerre électronique
-L’identification, ami ou ennemi (IFF )

OK…

Personne n’en parle dans les media mainstream. Est-on là au cœur des raisons de cette disparition ? il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres qui faisaient ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau.

Alors ?

Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet :

« Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n’ont pas été diffusées.

1)- A l’aide de l’armement électronique d’aujourd’hui, un avion peut sembler disparaître.

2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l’armement électronique hugh tech.

Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d’ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l’avion disparu ? »

Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques : « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage , l’aveuglement , l’assourdissement et plus encore, de sorte qu’un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés . Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont :
1 ) les interférences radar
2 ) la modification des cibles
3 ) la modification des propriétés électriques de l’air .

Par exemple, un rapport d’évaluation du renseignement américain a conclu qu’une attaque israélienne contre l’Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d’armes électroniques contre le réseau électrique, l’Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d’urgence utilisées par les premiers secours en Iran.

Autre exemple, Israël a développé une arme capable d’imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de  » se mettre en veille  » stoppant ainsi efficacement les transmissions.
En 2007, l’armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu’ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l’instant d’après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d’avions.
L’année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisible non seulement au radar mais également à l’œil humain à la manière d’une cape d’invisibilité.

A-t-on à faire à un détournement fait pour éliminer ou capturer ces cerveaux ?

Ce matin un nouvel élement, révélé par le Nouvel Obs, rend cette thèse possible :

Deux sources proches de l’enquête ont indiqué à Reuters que des données radar suggèrent que le vol MH370, qui a disparu samedi sans laisser de traces, a été délibérément orienté vers les îles Andaman,.

Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des « waypoints », ce qui suppose que quelqu’un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu’il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources.

Tout ceci n’est-il pas su depuis longtemps par les différents gouvernements. ? Pourquoi perdre du temps à chercher des débris qui n’existent pas ? Y-a-t-il des négociations secrètes ?

A-t-on sacrifié 219 passagers pour éliminer 20 savants ? Ou a-t-on enlevé 20 cerveaux pour utiliser leurs connaissances ?

Que sont devenus les autres passagers ?

Un simple épisode de la grande guerre technologique ?

Qui est à la manœuvre ?

Est-ce une manière, après l’attentat de la gare de Kunming qui avait fait 30 morts et 133 blessés, de dire à la Chine de se tenir à l’écart du conflit US-Russie ? Sous-entendu : « On a les possibilités de vous empoisonner la vie à peu de frais… »

Interrogeons-nous puisqu’on a demandé aux internautes de chercher des débris sur la mer.

Mais pas que sur la mer…Sur le grand flot d’internet, bien des indices aussi posent question.

WikiStrike

L’avion se trouverait en Antarctique selon un chercheur qui pense à l’égal de nous à un enlèvement de masse des chercheurs présents dans le Boeing.

Source : http://www.wikistrike.com/2018/03/4-ans-plus-tard-la-verite-sur-la-disparition-du-vol-mh370.html

6 Faits cachés sur la disparition mystérieuse du Vol 370 de Malaysia Airlines

Traduction par le webmaster :

Voila ce que vous devez tous savoir. Partagez cette information à tous vos proches.
Quatre jours après la disparition du vol MH370 un brevet est approuvé par le Bureau des Brevets.
4 des 5 individus titulaires du brevet sont des employés de Freescale Semiconductor à Austin au Texas.
Le brevet a été partagé en 5 parties de 20% pour chaque titulaires, dont la répartition est la suivante :
Peidong Wang, Suzhou, Chine (20%)
Zhijun Chen, Suzhou, Chine (20%)
Zhihong Chen, Suzhou, Chine (20%)
Li Ying, Suzhou, Chine (20%)
Freescale Semiconductor, Etats-Unis (20%)
Si un titulaire du brevet meurt, alors les titulaires qui restent se partagent équitablement les dividendes d’une augmentation.
Si 4 titulaires du brevet sur 5 meurent, alors le titulaire restant possède 100% des profits accumulés par le brevet.
Le dernier titulaire vivant du brevet est Freescale Semiconductor.

Qui possède Freescale Semiconductor ?

Jacob Rothschild via Blackstone

(quel nom intéressant pour une compagnie, ‘pierre noire’) qui possède Freescale.

Voila votre motivation manquante pour le boeing disparu. Les 4 titulaires chinois du brevet étaient à bord.

http://www.brujitafr.fr/article-6-faits-caches-sur-la-disparition-mysterieuse-du-vol-370-de-malaysia-airlines-122982960.html

Il y a des choses stupéfiantes qu’on ne vous dit pas à propos du vol 370 (du Boeing 777) de Malaysia Airlines, le vol qui s’est tout simplement évaporé au-dessus du Golfe de Thaïlande avec 239 passagers à son bord. Le mystère de la soudaine et complète disparition du vol a même déconcerté les principales autorités mondiales de la sécurité aérienne.
http://humansarefree.com/2014/03/6-hidden-facts-about-mysterious.html#sthash.qEC7lcC9.dpuf

« Les autorités anti-terroristes et de la sécurité aérienne sur les deux continents semblent également perplexes au sujet de la direction que devrait prendre l’investigation », rapporte le Wall Street Journal :

« Pour l’instant, il semble tout simplement inexplicable » a dit Paul Hayes, Directeur de la sécurité et des assurances à Ascend Wordwide, une compagnie de consultation et de données pour l’aviation britannique.

Tandis que les investigateurs sont stupéfaits, les médias grand public ne vous disent pas toute l’histoire non plus. Donc j’ai rassemblé cette collection de faits qui devraient soulever de sérieuses questions dans les esprits de ceux qui suivent cette situation.

· Fait 1 : Tous les Boeing commerciaux 777 777 sont équipés d’une boite noire capable de survivre à n’importe quelle explosion à bord de l’appareil

Nulle explosion de l’avion lui-même ne peut détruire les enregistreurs de la boite noire. Ce sont des structures à l’épreuve des bombes qui contiennent aussi bien les enregistrements numériques des conversations du cockpit que les données détaillées de vol et celles des gouvernes.

· Fait 2 : Tous les enregistreurs de boites noires transmettent des signaux de localisation pendant au moins 30 jours après être tombés dans l’océan

Pourtant cette boite noire de cet incident particulier n’a pas été détectée du tout. C’est pourquoi les investigateurs ont tellement de mal à la trouver. Normalement, ils n’ont besoin que de cibler le signal émetteur de la boite noire.

Mais dans ce cas, l’absence de signal signifie que la boite noire elle-même – un objet conçu pour survivre à des puissantes explosions – a soit disparu, eu une défaillance ou été effacée par une force dépassant les pires craintes des ingénieurs concepteurs d’avions.

· Fait 3 : Beaucoup de parties d’avions détruits sont naturellement flottants et flotteront donc dans l’eau.

Dans les affaires passées d’avions détruits au-dessus de l’océan ou s‘écrasant dans l’océan, des débris ont toujours été repérés flottant à la surface de l’eau.

C’est parce que – comme vous vous souvenez peut-être des instructions de sécurité que vous avez appris à ignorer – «Le coussin de votre siège peut être utilisé comme vêtement de flottaison ».

Eh oui, les coussins des sièges flottent. Tout comme bien d’autres parties non-métalliques d’avions. Si le vol 370 a été détruit par une sorte d’explosion, il y aurait des débris flottant en masse sur l’océan, et ces débris n’auraient pas été difficiles à repérer.

Le fait qu’ils n’aient pas été repérés ne fait qu’ajouter au mystère de la manière dont le Vol 370 semble s’être littéralement évaporé de la surface de la Terre.

· Fait 4 : Si un missile avait détruit le Vol 370, le missile aurait laissé une signature radar

Une théorie qui circule actuellement sur le net est qu’un missile a détruit l’avion de ligne, projetant quelque part l’avion et tout son contenu « en pièces » – ce qui signifie que de minuscules pièces de matière aussi indétectables que des débris.

Le problème avec cette théorie est qu’il n’existe pas de missile sol-air connu ou de missile air-air avec une telle capacité. Tous les missiles connus génèrent d’énormes quantités de débris lorsqu’ils explosent sur la cible visée.

Tant les missiles que les débris produisent de très grandes signatures radar lesquelles seraient facilement visibles tant par les navires militaires que les autorités du trafic aérien.

· Fait 5 : la position de l’avion lorsqu’il a disparu n’est pas un mystère

Les contrôleurs aériens ont toutes les précisions presque exactement sur l’endroit où l’avions se trouvait au moment où il a disparu. Ils connaissent la position, l’altitude et la vitesse de l’appareil – trois éléments qui peuvent aisément être utilisées pour l’estimation de la probable position des débris.

Rappelez-vous : les investigateurs de la sécurité aérienne ne sont pas des gens stupides. Ils ont vu des explosions en plein vol auparavant et savent comment tombent les débris. Il existe déjà des données substantielles sur les explosions en vol et les accidents d’avion à partir desquelles les investigateurs peuvent faire des estimations éclairées concernant le lieu où pourrait se trouver les débris. Et pourtant, même fort de cette expérience et de ces données, ils ne comprennent absolument pas ce qui s’est passé pour le Vol 370.

· Fait 6 : Si le Vol 370 avait été détourné, il n’aurait pas disparu des radars.

Détourner un avion n’entraine pas sa disparition des radars. Même si les transpondeurs avaient été désactivés sur l’avion, le radar au sol peut toujours aisément tracer la position de l’avion en utilisant ce qu’on appelle généralement le radar « passif » (un système classique de radar au sol qui émet un signal et suit son écho).

Par conséquent, la théorie du vol détourné n’a pas de sens. Lorsqu’un avion est détourné, il ne disparait pas comme par magie du radar.

Conclusion : le Vol 370 n’a pas explosé ; il s’est volatilisé.

La conclusion inévitable à partir de ce que nous savons jusqu’à présent est que le Vol 370 semble s’être totalement et inexplicablement volatilisé. Il n’a clairement pas été détourné (sauf s’il y a du camouflage concernant les données radar) et nous pouvons être de plus en plus convaincus à cette heure qu’il ne s’agissait pas d’une explosion en vol (à moins que des débris qu’ils avaient manqué tout du long apparaissent soudainement).

L’inévitable conclusion est que le Vol 370 s’est simplement évaporé d’une façon que nous ne comprenons pas encore. C’est ce qui donne lieu actuellement à toutes sortes de théories bizarres à travers le net, y compris des discussions à propos de tests d’armes militaires secrètes, des ondulations de l’espace-temps du genre Triangle des Bermudes et même des conjectures concernant une technologie alien ayant téléporté l’avion ailleurs.

Personnellement, on ne me fera pas croire tout ceci sans beaucoup plus de preuves. L’explication la plus plausible jusqu’ici est que les débris n’ont pas encore été retrouvés parce qu’ils sont tombés dans une zone qui est quelque part hors de la zone de recherche. Mais tandis que les jours passent, même cette explication devient de plus en plus difficile à avaler.

La partie effrayante à propos de tout ceci est que ce n’est pas que nous trouverons les débris du Vol 370 ; mais plutôt que nous ne les trouverons pas. Si jamais nous trouvons les débris, cela signifie que qu’une force entièrement nouvelle et mystérieuse est à l’œuvre sur notre planète et peut cueillir des avions dans le ciel sans laisser la moindre preuve derrière elle.

Il existe une arme redoutable d’une puissance inimaginable. Cette pensée est bien plus effrayante que l’idée d’un avion souffrant d’une défaillance mécanique fatale.

Traduction de Mike V. – Natural News
Source,
Nicole V. J, le 12 Mars 2014

http://echelledejacob.blogspot.fr

Source de l’article: https://m.alterinfo.net/6-Faits-caches-sur-la-disparition-mysterieuse-du-Vol-370-de-Malaysia-Airlines_a100769.html

UNE NOUVELLE THÉORIE SUR LA DISPARITION DU BOEING MALAISIEN MH370 ANNONCÉE

MH370

CC BY 2.0 / Sham Hardy / # SamaSamaMH370

Le vol MH370 de la Malaysia Airlines, qui a disparu des radars en 2014, pourrait avoir été capturé par des pirates à distance et se trouver en Antarctique.

Le vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, ayant disparu au-dessus de l’océan Indien en 2014, pourrait avoir été capturé à distance, et les débris de l’avion pourraient se trouver en Antarctique, d’après Norman Davies, historien et auteur du livre Beneath Another Sky.

Il faut remarquer qu’après les attentats du 11 septembre, la société Boeing a commencé à installer dans tous ses avions un logiciel permettant, en cas de besoin, de piloter un avion depuis le sol.Les ingénieurs prévoyaient que ce système serve de mesure antiterroriste, mais, dans le cas du vol MH370, les malfaiteurs auraient pu en profiter pour capturer l’avion à distance, d’après M.Davies.

«L’avion disparu de la Malaysia Airlines était doté d’un système Honeywell, c’est-à-dire qu’il pourrait avoir été capturé à distance. Est-ce vraiment le cas? Je ne suis pas expert, mais vous pouvez tirer des conclusions sur ce qui s’est passé», indique le site Newshub citant M.Davies.

L’auteur du livre croit aussi que les malfaiteurs pourraient avoir fait atterrir l’avion en Antarctique, où il se trouve actuellement.En 2014, dans la nuit du 7 au 8 mars, le Boeing 777-200 de la Malaysia Airlines vol MH370 Kuala-Lumpur-Pékin, avec 239 passagers à son bord, a disparu des radars. Un groupe conjoint composé de l’Australie, de la Malaisie et de la Chine s’est chargé de rechercher l’avion mais, pour le moment, l’appareil n’a pas été retrouvé.

Source : https://www.google.com/amp/s/fr.sputniknews.com/amp/international/201712141034336671-boeing-malaisien-disparu/#ampshare=https://fr.sputniknews.com/international/201712141034336671-boeing-malaisien-disparu/

Boeing de Malaisia MH370 Airlines disparu

Boeing disparu : Michael Hoebel affirme avoir trouvé l’avion de la Malaysia Airline.Il a disparu depuis le 8 mars 2014 et de nouvelles découvertes pourraient relancer les recherches. Un américain affirme avoir retrouvé le Boeing 370 de la Malaysia Airlines, preuves à l’appui. Son nom vous est inconnu et pour cause, Michael Hoebel est un citoyen américain lambda. A ceci près qu’il a passé des semaines à chercher depuis son bureau le Boeing 370 disparu en mer le 8 mars dernier. Des recherches qui selon lui l’ont mené jusqu’à l’avion disparu. Tâche suspecte L’américain de 60 ans originaire de New-York s’est très vite intéressé à la disparition de vol 370. Lui-même pilote amateur, il a été touché par la douleur des familles prostrées dans le doute depuis déjà bientôt deux mois. C’est alors qu’il a appris l’existence de TomNob, un site de crowsourcing dont le principe est simple : rendre public le plus d’images satellites possibles dans le but que la communauté du site puisse trouver l’épave de l’avion disparu. Michale Hoebel a épluché des centaines de milliers de clichés avant de trouver ce qu’il pense être l’avion. Les internautes de TomNob sont invités à donner leur avis sur les théories des autres membres du site. Pour le moment, l’apprenti enquêteur n’a pas convaincu mais reste que les médias américains s’intéressent de près à ses découvertes et force est de constater que certains détails sont troublants. La taille de la tâche correspond exactement à celle du Boeing, il en a va de même pour la forme. Michael va même jusqu’à affirmer que la position des signaux lumineux ne peuvent laisser de place aux doutes. A ses détracteurs qui pensent qu’il s’agit sans doute d’un requin, il répond très sérieusement « Un requin de 64 mètres de long ». L’homme a contacté le FBI mais jusqu’à présent le bureau fédéral d’enquête est resté muet. Deux mois d’enquête Depuis la disparition du vol 370 des écrans radars, les enquêteurs cherchent sans relâche l’avion sans plus avoir l’espoir de retrouver un jour des survivants. Et comme tout bon mystère, les théories les plus folles ont été avancées. Mêmes les célébrités y sont allés de leur petit commentaire. C’est ainsi que Courtney Love a affirmé sur Twitter avoir retrouvé les débris de l’avions alors qu’il ne s’agissait en réalité seulement d’un modeste bateau de pêche. Les conspirationnistes, eux, s’en sont donné à cœur joie, de l’enlèvement par les Nord-Coréens à la collision avec un satellite, il suffit de quelques clics pour découvrir des explications plus farfelues les unes que les autres. Si certaines peuvent faire sourire, le vol MH370 transportait 239 personnes toujours portées disparues et alors que les boîtes noires de l’avion ont arrêté d’émettre des signaux, les espoirs de résoudre un jour le mystère s’amenuisent.

Source et lien de la vidéo :

http://www.gentside.com/malaysia-airlines/boeing-disparu-michael-hoebel-affirme-avoir-trouve-l-039-avion-de-la-malaysia-airlines_art61374.html

Film polémique sur le vol MH 370 : déjà la bande-annonce !

Alors que l’enquête sur la catastrophe du vol MH 370 est toujours en cours et qu’on ne connait toujours pas le sort des 239 passagers, un producteur indien prétend déjà pouvoir raconter «l’histoire encore jamais racontée» de l’avion disparu.

C’est sans aucun doute l’une des plus mauvaises bande-annonces de l’année mais le film devrait faire parler de lui. Moins de trois mois après la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, le producteur indien Rupesh Paul, à qui l’on doit notamment Kamasutra 3D, planche en effet sur un projet de film et tient à le faire savoir. Annoncé dès hier par une demi-page de publicité dans «The Hollywood Reporter», le film a déjà un titre très hollywoodien, «The Vanishing Act» («La disparition»), un slogan racoleur et une bande-annonce plutôt bizarroïde diffusée ce week-end sur Youtube.

Alors que l’enquête sur la catastrophe est toujours en cours et qu’on ne connait toujours pas le sort des 239 passagers, Rupesh Paul, qui n’a pas froid aux yeux, prétend ainsi pouvoir raconter. «l’histoire encore jamais racontée» de l’avion disparu. Le film est basé sur «l’enquête d’un journaliste qui a été rejetée par tous les médias, et qui est donc forcément controversée», a expliqué le producteur à CNN. Un document de quelques pages, distribué au festival de Cannes, en dit un peu plus long sur le synopsis. «C’est l’histoire de cinq personnes en quête de vengeance après la perte de leurs proches. Ils ont piraté un avion mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu».

Et quand on lui demande s’il n’a pas peur de choquer les proches des victimes, voire le monde entier – avec un tel film, le producteur, qui prétend faire une «fiction» et pas un documentaire, ne se démonte pas : «Je pense que cela ne les choquera pas. Pas du tout. Si on est complètement dans le faux, alors seulement nous aurons des problèmes».

Le film n’en étant qu’au stade embryonnaire, cette campagne publicitaire, qui promet un casting international, avec notamment des acteurs français, est bien évidemment vouée avant tout à lever des fonds. Pas sûr toutefois que la bande-annonce, qui laisse péniblement deviner un triangle amoureux à bord de l’appareil, emballe grand monde… Ce mardi à 19h30, les internautes avaient émis 200 avis positifs et 1160 avis négatifs ! A vous de juger !

Lien de la vidéo bande-annonce :

https://youtu.be/l4rKJaGQbcY

Source :

http://m.leparisien.fr/cinema/actualite-cinema/video-film-polemique-sur-le-vol-mh-370-deja-la-bande-annonce-20-05-2014-3856921.php

Voir aussi :

https://www.planet.fr/societe-disparition-du-mh370-les-incoherences-de-la-version-des-autorites.2155407.29336.html?xtor=ES-1-%5BPlanet_a_la_Une%5D-20210302-%5BtestA%5D&tgu=6q6ZeQ

Voir vidéo :

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :