Les racines nazies de l’Union Européenne

51-3ZOyliUL._AC_SY400_

Mot à dire

L’Europe, ce vieux continent orgueilleux et impérialiste dont Voltaire disait que c’était « un tas de boue »(1), a connu tellement de bouleversements qu’il s’est fait à la fin  » nazifié » par ceux-là même
qui avaient laissé derrière eux des millions de morts dans deux grandes guerres effroyables(2) et une idéologie raciste et suprêmaciste dont plusieurs nations en souffrent encore(3).

Pour ne plus jamais revivre ces atrocités, les responsables de 6 pays décidèrent de fonder l’union européenne(4).

Mais est-que les européens savent-ils que l’union européenne était d’abord un projet nazi ?
En effet, »un aspect souvent passé sous silence du fascisme historique, qu’il soit proprement fasciste, nazi, ou pétainiste, fut en effet le programme de construction européenne. Goebbels, chargé par Hitler de développer un « programme européen », écrit : « Le but de notre combat doit être, toujours et encore, de créer une Europe homogène. Mais l’Europe ne peut connaître une organisation claire que par les Allemands. » (Journal, p.157, éd. Tallandier, 2005). Les unités de Waffen SS étaient d’ailleurs européennes (belges, hongroises, albanaises, néerlandaises, françaises, baltes… »(5)

tenor

Donc, ce ne fut que le plus naturellement du monde que le premier président de la Commission Européenne était un ancien nazi(6): Walter Hallstein(photo ci-dessous).

220px-Bundesarchiv_B_145_Bild-F004665-0003,_Walter_Hallstein

Walter Hallstein en 1957(photo Wikipédia)

 » Durant la guerre, Walter Hallstein fut officier de la Wehrmacht en France. Capturé par les troupes américaines en 1944, il passa le reste de la guerre dans un camp de prisonniers de guerre aux États-Unis. Après la guerre, il fut professeur invité à l’université de Georgetown (état de Washington aux États-Unis) avant de revenir en Allemagne où il reprit sa carrière universitaire jusqu’à ce qu’il commence une carrière diplomatique en 1950. Il devint alors le principal fonctionnaire de l’office des Affaires étrangères où il donna son nom à la doctrine Hallstein, la politique ouest-allemande visant à isoler diplomatiquement la RDA. »(7)

Il est utile de rappeler pour l’histoire que le général Charles de Gaulle était contre cette Europe imaginée (ou planifiée) par cet ancien nazi et qu’il considérait, à juste titre d’ailleurs, comme inféodée aux États-Unis(8).
Mais le vent a tourné et le projet nazi pour l’Europe s’est concrétisé!

Ahmed Miloud

f7

L’UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES(5)

1- Ce que vous aviez toujours voulu savoir, mais que personne n’osait vous dire!

Et donc sans grande surprise, les architectes principaux de l’Union Européenne de Bruxelles furent recrutés parmi les technocrates qui avaient déjà conçu les projets d’une Europe d’après guerre placée sous le contrôle de la coalition des nazis et du Cartel IG Farben et ses successeurs, Bayer, BASF et HOECHST.

En 1950, après avoir menti aux alliés concernant son passé de nazi, Hallstein devint conseiller du chancelier d’Allemagne de l’Ouest, Adenauer, et le principal coordinateur de sa politique étrangère. En raison de sa vaste expérience précédente concernant la planification d’une Europe placée sous la domination du Cartel et des Nazis, il devint l’architecte principal de l’UE de Bruxelles.

Le 25 mars 1957, Hallstein fut l’un des 12 signataires du traité de Rome. Le document fondateur de l’UE de Bruxelles. En 1958, il fut nommé premier président de la Commission Européenne, un poste qu’il avait détenu pendant une décennie entière.

Nous les peuples de l’Europe, devons réaliser que la fondation de la Cour Européenne de justice, l’organe le plus élevé de L’UE de Bruxelles, aujourd’hui a été élaborée et est entrée en vigueur via des acteurs de la coalition des Nazis et du Cartel, y compris par des membres affiliés au parti nazi. Les héritiers des architectes d’Auschwitz sont devenus les promoteurs principaux de “l’Union Européenne de Bruxelles”. Angela Merkel en 1992, et en 2009. Son mentor, Helmut Kohl, présenta la jeune Merkel comme étant “sa fille”.

Sarkozy et Merkel sont devenus les exécutants politique de la loi d’habilitation de Lisbonne ainsi que la tentative suivante du Cartel du pétrole et des médicaments pour conquérir et contrôler L’Europe, et à partir de là, le reste du monde.

2-Les Racines Nazies de l’Union Européenne de Bruxelles. Depuis que leurs deux tentatives précédentes de conquête mondiale, les premières et deuxième guerres mondiales avaient échoué, les acteurs du Cartel savaient que la seule façon dont une troisième tentative pourrait réussir, consisterait à ce que son implication dans les deux tentatives précédentes puisse être fondamentalement éliminée de la mémoire de l’humanité. Sinon, comment expliquez-vous que plus de soixante mille pages provenant du tribunal de Nuremberg contre le Cartel d’IG Farben aient été dissimulées pendant plus de six décennies dans les archives internationales?

Alors que les acteurs militaires et politiques du Cartel durant la seconde guerre mondiale furent reconnus comme responsables de la mort et de la destruction qu’ils avaient causées, leurs maîtres économique poursuivirent leurs efforts inlassables afin d’atteindre leur objectif ultime. Dans ce but, ils financèrent tout simplement la montée d’une nouvelle génération d’acteurs politiques dans les pays principaux.

Helmut Kohl, un ancien employé de chez BASF, fut promu afin de devenir chancelier d’Allemagne, un poste qu’il détint pendant 16 ans.

Pendant cette période, il dépensa des milliards de dollars provenant de l’argent des contribuables afin de financer la Construction de L’UE de Bruxelles. Angela Merkel, sa protégée politique, détient ce poste aujourd’hui. En parallèle en France, les héritiers des architectes d’Auschwitz amenèrent Nicolas Sarkozy au pouvoir. Après le rejet de l’UE de Bruxelles par les populations de France et des Pays Bas en 2005, ces deux exécutants politiques du Cartel forcèrent les dirigeants du reste de l’Europe à signer la “loi d’habilitation” de Lisbonne

3-Les populations de l’Europe. Ont-elles abandonné volontairement des siècles de démocratie?

Pour le Cartel du pétrole et des médicaments, “l’UE de Bruxelles” est simplement une base de manœuvre à partir de laquelle il projette de conquérir le monde en utilisant la force politique, économique, et si cela s’avère nécessaire la force militaire. A cette fin, le Cartel est actuellement en train d’essayer d’exporter le concept antidémocratique de “l’UE de Bruxelles” vers d’autres régions du monde. L’Union africaine (ua) est déjà modelée d’après l’UE de Bruxelles avec, y compris, une “Commission de l’UA”!

Les acteurs politique du Cartel, de façon trompeuse, font étalage de “l’UE de Bruxelles” comme un modèle de démocratie et de paix pour le 21ème siècle. En partant de la simple portée de cette campagne de promotion mondiale, les populations du monde pourraient avoir l’impression que “ l’UE de Bruxelles “ fut approuvée par les peuples d’Europe au cours d’une élection démocratique, et que son corps politique reflète leur volonté.

Mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Les faits réels jettent une lumière révélatrice sur la nature fondamentalement antidémocratique de l’UE de Bruxelles-ce qui constitue un signe d’avertissement pour le monde: le seul pays où les citoyens furent autorisés à voter concernant le “traité de Lisbonne” la loi d’habilitation pour l’UE de Bruxelles fut l’Irlande, dont la population constitue moins de 1% de la population totale de l’Europe. Et même ce vote fut le résultat d’un mépris pour la démocratie: en juin 2008, les citoyens d’Irlande avaient rejeté le concept de l’UE de Bruxelles par un non retentissant. Mais les acteurs politiques du Cartel à Bruxelles, décidèrent d’ignorer ce vote. Ils soudoyèrent le gouvernement irlandais, afin qu’il tienne un second référendum et qu’il force le vote du oui, avec une quantité d’argent phénoménale canalisée depuis les acteurs du Cartel vers Dublin.

Plus de 99% des populations d’Europe, qui comptent plus de 500 millions de personnes ont été privés du droit démocratique de voter par référendum concernant le traité de Lisbonne.

4-La planète est au bord d’une dictature globale, et de la troisième guerre mondiale.

L’histoire nous montre qu’il y a eu deux conditions préalables aux tentatives de conquête mondiale menées par le Cartel:

a- l’établissement d’une dictature dans le territoire à partir duquel cette conquête mondiale est lancée. Le traité de Lisbonne fournit la base juridique pour ceci.

b- la planification systématique d’actions militaires, comprenant une nouvelle guerre mondiale. La constitution d’une armée européenne, l’lorsqu’elle est combinée à des menaces ouvertes effectuées par les principaux acteurs politiques du Cartel afin d’utiliser des armes nucléaires, est une étape indubitable vers ceci.

Ainsi, le parallèle historique de la saisie du pouvoir par le Cartel du pétrole et des médicaments via L’UE de Bruxelles, est la prise de pouvoir du gouvernement allemand par les mêmes groupes d’intérêt il y a 75 ans. L’année 1933 est le parallèle de l’année 2009, où le Cartel du pétrole et des médicaments imposa sa “loi d’habilitation”.

L’année 1934 est le parallèle de l’année 2010, où la dictature montrera son véritable visage en soumettant les secteurs importants à sa domination. Le projet soutenu par Sarkozy et de Hollande pour un contrôle central de l’économie européenne n’est que le début.

A la lumière de ces faits, les populations d’Europe et du monde doivent réagir. Le succès de leurs efforts dépendra des conditions préalables suivantes:

c- la bonne analyse politique. Ce livre a été écrit pour la fournir

d- La dissémination efficace de ces informations aux populations du monde

e- L’organisation d’un mouvement de personnes qui se sont engagées à protéger la démocratie et la paix en Europe et dans le reste du monde.

Ce livre relate une histoire que de nombreux lecteurs pourraient dire que si l’information de portée historique capitale documentée ici était vraie, ils en auraient certainement entendu parler auparavant. Conscients de cela, nous en tant qu’auteurs, considérons qu’il est de notre responsabilité d’encourager nos lecteurs non seulement à lire ce livre, mais aussi de les encourager à visiter et étudier la source des documents.

1- Voici quelques extraits de ce livre:

La plupart de ces documents pourrait avoir été obtenue par quiconque étant intéressé par le fait d’apprendre la vérité concernant les origines de “l’Union européenne de Bruxelles” et les rôles de ses “pères fondateurs” auto-désignés. Le fait que le “discours de conquête” d’Hallstein était inconnu jusqu’a la publication de ce livre est tout simplement inexcusable.

Cette omission essentielle vous dit, à vous lecteurs, que soit vos dirigeants politiques ne sont pas informés sur Hallstein et les sombres racines de “l’Union Européenne de Bruxelles” liées à IG Farben ou, s’ils étaient au courant, qu’ils n’ont pas osés vous informer de ces faits.

Suite à la publication de ce livre, les dirigeants politiques de l’Europe ne peuvent plus se cacher derrière l’excuse qu’ils ne “savaient pas”. A présent, il dépendra de vous, lecteur, de confronter vos représentants politiques, grands et petits, aux faits historiques.

Nous devons tirer les leçons des erreurs du passé, éviter que l’histoire se répète, et aider à construire une nouvelle Europe démocratique.

Ce livre constitue également une occasion unique pour tous les politiciens et partis politiques qui ont été leurrés afin de soutenir l’UE de Bruxelles sans en connaitre le fond ou sans en comprendre le véritable but. Ceci inclut les 27 chefs d’Etat qui ont signé le “traité de Lisbonne”, et dont la majorité n’a pas compris que leurs signatures constituaient une “loi d’habilitation” ou “loi des pleins pouvoirs” pour que le Cartel et ses acteurs prennent le contrôle de l’Europe. Ces politiciens de ces partis politiques ont à présent la chance de faire demi-tour et de révoquer publiquement leur appui à un modèle européen qui a été construit sur des décennies de mensonges et

de tromperies.

2-La démocratie se transforme en dictature. La façon dont l’Union Européenne est contrôlée par les intérêts industriels.

L’UE de Bruxelles se présente au monde comme un brillant exemple de démocratie du 21ème siècle. En réalité, cependant, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.

Dans une démocratie véritable, tout le pouvoir appartient au peuple. Le principe de séparation des pouvoirs entre les trois niveaux du gouvernement exécutif législatif et judiciaire établit, vérifie et équilibre afin de protéger contre les excès. Ce principe a été universellement accepté après que l’humanité se soit battue pendant des milliers d’années en faveur de cette valeur. En revanche, l’UE de Bruxelles ne possède pas ce principe fondamental de “séparation des pouvoirs. De plus, les populations de l’Europe n’exercent de contrôle ni sur le pouvoir exécutif, ni sur le processus législatif. Pire: le parlement qu’elles élisent ne possède pas, lui non plus, les moyens de contrôler efficacement ces branches du pouvoir.

Afin de cacher cette impuissance, l’article 225 surnommé “l’article feuille de vigne” fut inséré dans le “traité de Lisbonne.” Cette clause offre une possibilité pour le parlement européen “demande à la Commission de soumettre une proposition” pour la législation. La Commission, bien sur, peut simplement refuser de le faire.

Œuvrant en dehors des principes démocratiques élémentaire, l’UE de Bruxelles par définition est une dictature. Le pouvoir que le peuple possédait afin de choisir son gouvernement a été transféré à des intérêts industriels.

3- La façon dont le Cartel essaie de contrôler l’Europe.

L’UE de Bruxelles se présente à la face du monde comme une démocratie parlementaire, avec le Parlement européen qui joue un rôle décisif. Cependant, les décisions exécutives et l’élaboration de toutes les lois sont effectuées par la Commission européenne et son personnel de bureaucratie. Des carriéristes et bien payés, élaborent les lois européennes au nom des intérêts industriels. En revanche, les 754 membres du Parlement européen se composent de politiciens provenant des 27 pays et qui ne possèdent aucun pouvoir de contrôle sur cette armée de bureaucrates. Le Parlement n’est à peine plus qu’une vitrine, dont le but est de présenter l’UE de Bruxelles aux peuples de l’Europe sous le masque d’une démocratie parlementaire.

4-Hallstein et le Projet “Terre brulée.”Comment Hallstein a t-il pu, avec son passé ténébreux lié à l’histoire des Nazis et du Cartel, devenir l’architecte en chef de “l’UE de Bruxelles, et le premier président de la Commission européenne? La réponse à cette question est étonnamment simple: d’abord Hallstein, dans l’Allemagne d’après guerre, a dû s’assurer que ses nombreuses publications et présentations en tant que croisé de la conquête européenne des Nazis et du Cartel, étaient détruites.

La page suivante reprend une impression provenant de la bibliothèque nationale allemande après avoir utilisé, pour une recherche, les mots-clés “Walter Hallstein” cette bibliothèque qui est la bibliothèque en ligne la plus complète de toute l’Allemagne énumère les publications suivantes rédigées par celui-ci.

De façon étonnante, en 1933 et 1945, durant le régime de terreur de la coalition des Nazis et du Cartel, on ne peut trouver qu’une seule publication rédigée par Hallstein. Cette liste ridiculement courte d’une publication en 12(!) ans mérite une explication en particulier si l’on tient compte du fait que, durant cette période, Hallstein était le doyen de la faculté de droit de deux grandes universités allemandes.

5-Il n’y a qu’une explication à ce fait: Hallstein et ses complices du Cartel ont essayé de s’assurer qu’aucun de ses discours et publications en tant que défenseur de la coalition des Nazis du Cartel et de sa prise de pouvoir de l’Europe, n’avaient survécu. Cette politique de la terre brulée constituait une condition préalable pour l’ascension politique d’Hallstein, afin qu’il devienne le père fondateur de l’UE de Bruxelles.

6-Dévoiler un demi siècle de tromperie.

Si le rôle capital du Cartel qui se trouve derrière la première et la seconde guerre mondiale avait été dénoncé par le passé, ces intérêts industriels n’auraient jamais eu la chance de lancer une autre tentative de conquête de l’Europe et du monde.

En temps que telle, la dissimulation du passé criminel du Cartel fut une condition préalable pour la construction de son “UE de Bruxelles.”

Dans les pages précédentes de ce livre, nous avons dévoilé la stratégie perfide du Cartel. La page suivante résume les faits essentiels: alors que les acteurs politiques et militaires du Cartel étaient condamnés à Nuremberg, ses acteurs juridiques et économiques étaient chargés de préparer et de mettre en application la troisième tentative de conquête européenne et mondial du Cartel.

7-Le projet principal de la coalition de Nazis et du Cartel: un plan directeur pour mener à l’Union européenne de Bruxelles.

En 1957 à peine 18 ans après son “discours de conquête, Haslltein incorpora ce “principe de Leadership” dans les “traités de Rome”, les documents fondateurs de l’Union européenne de Bruxelles.”

La “ Commission européenne” des bureaucrates engagés au nom du Cartel devint le nouveau “Leadership dictatorial de l’Etat (du Cartel européen), et possédant un pouvoir inconditionnel et définitif dans toutes les décisions s’apparentant à l’architecture de cette communauté (européenne).

En 2009, 27 dirigeants politiques européens adoptèrent la “loi d’habilitation de Lisbonne”, complétant ainsi les projets de conquête d’Hallstein. 70 après son discours en 1939 et faisant avancer la troisième tentative de conquête européenne du Cartel.

8-La tradition des symboles:

En tant que récompenses pour avoir complété les missions du Cartel durant son premier mandat de 5 ans comme chef du poli-bureau, les acteurs du Cartel commandèrent, pour le “nouveau roi de l’Europe”, un “château” approprié et un”personnel royal” se composant de plusieurs milliers de bureaucrates serviles.

La construction du bâtiment du Berlaymont qui, encore aujourd’hui, reste le quartier général de la “Commission européenne”, commença en 1963 et marqua le début du second mandat de 5 ans d’Hallstein en tant que son chef.

lorsque l’on regarde les plans de son futur château, Hallstein doit avoir été fou de joie: la forme du quartier général de la “Commission européenne” ressemble de façon frappante à l’emblème situé sur le badge qu’il porta avec fierté pendant de nombreuses années, et seulement deux décennies auparavant.

9-Les traités de l’Union européenne:

Les tentatives du Cartel du pétrole et des médicaments visant à consolider son pouvoir politique sur l’Europe.

Dans l’arène politique, les années 1990 ainsi que la première décennies du 21ème siècle virent le Cartel du Pétrole et des médicaments prendre des mesures de plus en plus ambitieuses afin de consolider son pouvoir politique sur l’Europe. Le but ultime étant la création d’un poli-bureau mondial afin de protéger le Cartel de la menace provenant des médecines naturelles, et afin d’assurer un monopole mondial de ce Cartel avec des médicaments brevetés. Les principales étapes de ce mouvement impliquèrent la signature du traité de Maastricht, en 1992; traité d’Amsterdam, en 1997; traité de Nice, en 2001; et du traité de Lisbonne, qui entra en vigueur en décembre 2009.

Il devrait être souligné que, pour chacun de ces traités, on ne donna aucune possibilité à la grande majorité des peuples d’Europe de rejeter les décisions de leurs gouvernements, décisions visant à supprimer les droits et libertés de ces peuples via les traités en question. Si l’Union européenne de Bruxelles était une véritable démocratie, bien sûr, tous les citoyens européens auraient d’abord eu le droit d’exprimer leur volonté par des référendums publics et, selon toute vraisemblance, ces traités n’auraient jamais été signés.

10-UN MONDE POUR LE PEUPLE ET PAR LES PEUPLES

Puisqu’il est évident que les représentants politiques d’un continent entier, l’Europe, ont échoué à protéger la démocratie, nous, les peuples du monde, devons prendre conscience de nos responsabilités et agir. Ce dont nous avons besoin à présent, c’est d’un mouvement mondial qui protègera les habitants de cette planète, aujourd’hui et à l’avenir, d’être sacrifiés sur l’autel des intérêts du Cartel du pétrole et des médicaments. L’essence même de ce mouvement consiste à protéger la santé et la vie de millions de personnes; par conséquent, ce sera un “ mouvement de vie”.

Ce livre fournit l’analyse historique expliquant la nécessité et l’urgence d’un tel mouvement. Les leçons d’histoire documentées dans ce livre mettront fin aux décennies de tromperies qui ont constitué la base du règne du Cartel du pétrole et des médicaments jusqu’a présent.

Ce livre montre que les efforts désespérés, effectués par le Cartel afin de consolider l’UE de Bruxelles et afin d’étendre son influence autour du globe, ne relèvent pas du hasard. Ils reflètent la peur des défenseurs du statu quo, peur selon laquelle ils pourraient perdre le contrôle politique et économique de notre planète. Des formes alternatives d’énergie menacent de mettre fin à la “tyrannie du pétrole”. De façon similaire, des approches efficaces de santé naturelle sont sur le point de mettre fin à la dépendance de l’humanité aux médicaments brevetés, chimiques et toxiques.

Les parties prenantes du statu quo ont pris conscience qu’elles ne peuvent plus préserver leurs intérêts économiques en démocratie. La seule façon dont leurs marchés- qui pèsent des milliards de dollars et qui comportent des technologies largement obsolètes- peuvent se maintenir, consiste à avoir recours à des formes totalitaires de gouvernement. Donc, les tentatives du Cartel visant à prendre le pouvoir en Europe et dans le monde, comme cela est documenté dans ce livre, ne sont pas un signe de force, mais de désespoir.

FOURNIER Serge

Nota: Les auteurs de ce livre sont: Paul Anthony Taylor, Aleksandra Niedzwiecki, Matthias Rath et August Kowalczyk.

Notes

(1) Voltaire, in « Essai sur les mœurs et l’esprit des nations. »

Screenshot_20190324-145824

(2) Wikipédia :
1ère guerre mondiale: 18,5 Millions
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

2ème guerre mondiale : 60 millions
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

(3) Voir article :
https://dzmewordpress.wordpress.com/2018/11/15/4128/

(4) Les pionniers de l’U.E.:
https://europa.eu/european-union/about-eu/history_fr#les-pionniers-de-l’ue

(5) Lire article en entier:
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8641

(6) Voir articles :
http://lucien-pons.over-blog.com/article-les-racines-nazies-de-l-union-europeenne-de-bruxelles-121606929.htmlhtml

(7) Wikipédia :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Walter_Hallstein

(8) Se reporter à cet article plus plus de détail :
http://www.dedefensa.org/article/de-gaulle-face-a-la-doctrine-hallstein

Voir aussi :
Traité instituant la CEE
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_instituant_la_Communaut%C3%A9_%C3%A9conomique_europ%C3%A9enne

Article sur l’origine de l’Union européenne :
https://reseauinternational.net/jai-tire-sur-le-fil-du-mensonge-et-tout-est-venu/

f7

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

2 commentaires sur « Les racines nazies de l’Union Européenne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :