Le voyage vers la lune d’Apollo 11, le mensonge continue

Mot à dire

Malgré le scepticisme grandissant quant à la véracité du voyage vers la lune effectué par Neil Armstrong et Buzz Aldrin en 1969 et qui n’a jamais été reproduit depuis, ce voyage continue à faire le choux gras de la NASA et de la plupart des médias(1).

Pourtant dans une vidéo publiée sur YouTube (2), Buzz Aldrin lui-même réfute la véracité de ce voyage. Alors, qui croire, la NASA ou l’astronaute Buzz Aldrin qui est présenté comme l’un des premiers à avoir effectué ce voyage vers la lune?

En effet, comment ces trois hommes ont-ils survécu après être sorti du champ magnétique de la Terre ?(1) Comment expliquer certains détails troublants sur les clichés ramenés de la Lune, comme cette forte luminosité, l’absence d’étoiles(3) ou encore le mouvement du drapeau américain planté dans le sol lunaire alors qu’il n’y a pas de vent sur la surface de la lune ? Voir vidéo :

Il s’est avéré par la suite que le voyage vers la Lune n’était qu’un mythe parmi tant d’autres alimenté par les USA pour affirmer leur puissance vis-à-vis du l’URSS pendant la guerre froide comme l’explique l’article ci-après :

https://aphadolie.com/2019/08/16/us-air-force-voulait-atomiser-la-lune-projet-a119-video/

Ahmed Miloud

(1) Voir article suivant :

Apollo 11 : les 3 chiffres insolites que vous ne connaissez (probablement) pas

Apollo 11 : les 3 chiffres insolites que vous ne connaissez (probablement) pas

Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin, Apollo 11, le 21 juillet 1969… On connait à peu près tous les mots-clés qui ont marqué, il y a 50 ans les premiers pas de l’homme sur la lune, Maxisciences vous révèle quelques chiffres étonnants sur cette mission historique.

Vous pensiez être incollable sur l’épopée lunaire et notamment sur les premiers pas de l’homme sur le seul satellite naturel permanent de la Terre ? Maxisciences est allé débusquer des chiffres étonnants qui vous permettront d’épater la galerie lorsque vous fêterez, le 21 juillet prochain, les 50 ans de ce moment historique.

Seulement 250 mètres

Après un périple d’environ 4 jours et 7 heures, la phrase devenue culte : « C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’Humanité » est prononcée par Neil Armstrong, le chef de la mission Apollo 11, le 21 juillet 1969. On pourrait alors penser que l’astronaute américain va profiter de cette escapade à 384.400 km de la Terre pour arpenter longuement le sol lunaire. Il n’en est rien. Quand on sait que la vitesse moyenne d’un piéton est de 4 à 5 km/h, on peut s’étonner de celle parcourue par le premier homme ayant marché sur la lune. Pendant sa promenade de 2 heures et 31 minutes, il n’a parcouru que 250 mètres. Soit un quart de kilomètre… Effectivement « un petit pas pour l’homme » !

1470 photos

Equipés d’un appareil-photo Hasselblad 500-C, considéré comme la Rolls du matériel argentique et d’un objectif Zeiss de 60 mm, les astronautes avaient en plus de leur mission principale (et pas des moindres !) celle de rapporter quelques photos de leur escapade spatiale.

Ils prirent en tout 1470 clichés dont339exclusivement consacrés à la Lune. Le chef de la mission, Neil Armstrong n’apparait que sur 5 d’entre eux dont 4 uniquement le montrant à l’extérieur du module lunaire et en train de moonwalker. La NASA a indiqué qu’entre 10 et 15% de la totalité des photos prises étaient ratées. C’est tout de même pas mal pour une première fois !

6 – 1 = 5 drapeaux

Une bannière étoilée qui flotte fièrement à la surface de la Lune… Le symbole est fort et il est bien évidemment entré dans l’histoire de la conquête spatiale. Au cours de leurs différentes missions lunaires, entre 1969 et 1972, les Américains ont planté 6 drapeaux sur notre satellite naturel. Mais d’après un scientifique de la NASA, Mark Robinson, il n’en resterait que 5.

D’après les images prises par la LROC (Lunar Reconnaissance Orbiter Camera), la caméra de reconnaissance orbitale autour de la Lune, tous les étendards seraient encore bien présents… Sauf le plus emblématique, celui de la première mission dont nous célébrons, aujourd’hui, les 50 ans ! En effet, il aurait été victime de la puissance des réacteurs d’Apollo 11 au moment du retour. « L’astronaute Buzz Aldrin avait avoué que le drapeau avait été mis à terre par le souffle des réacteurs d’Apollo 11 quand le module avait décollé de la Lune. Il semble qu’il avait raison ! », explique Mark Robinson, comme le rapporte un article du Parisien.

Source :

https://www.maxisciences.com/apollo-11/apollo-11-les-3-chiffres-insolites-que-vous-ne-connaissez-probablement-pas_art43501.html

(2) Voir vidéos en français(traduction) et anglais(original) :

Voir aussi :

(3) Voir article :

https://dzmewordpress.wordpress.com/2018/12/31/pourquoi-il-est-impossible-de-trouver-une-photo-de-neil-armstrong-sur-la-lune-et-pourquoi-il-ny-a-pas-detoiles-en-arriere-plan-sur-la-photo-de-buzz-aldrin/

Autre vidéo montrant les preuves du mensonge du voyage à la Lune :

(1) Explications sur la Ceinture de Van Allen :

Le 20 juillet 2019 a marqué le cinquantième anniversaire de l’alunissage des astronautes américains. En juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, deux astronautes de la NASA, auraient séjourné sur la lune pendant quelques jours, fait des galipettes devant les caméras, puis seraient revenus sur terre à bord d’un coucou spatial bancal appelé « Module lunaire », disposant de fort peu puissance et de bien peu d’énergie !?…

Ce voyage extraterrestre fut si technologiquement avancé que jamais aucune agence spatiale, y compris l’Administration nationale de l’Espace et de l’Aéronautique (NASA), ne put rééditer cet exploit fantasmagorique. Pire, les bobines vidéo VHS, enregistrées au cours de ce premier voyage lunaire habité, furent effacées nous privant de l’opportunité de revisiter l’évènement unique et incroyable où les techniciens américains auraient vaincu les mortelles radiations Van Allen, ce qu’ils ne savent plus faire aujourd’hui, malgré les immenses progrès scientifiques des 50 dernières années !

Heureusement, l’agence spatiale russe, qui ne savait pas alunir en 1969, et ne sait toujours pas alunir en 2019, assure le cheminement régulier des astronautes américains vers la station spatiale internationale, à mi-chemin entre les deux planètes. La filière spatiale américaine est le seul et unique programme de régression scientifique et technologique, ayant englouti des centaines de milliards de dollars sur 50 ans, et visant à apprendre à désapprendre !

Les ingénieurs de la NASA eux-mêmes nous disent que cet alunissage était impossible, pour la simple et bonne raison que les astronautes auraient dû voyager à travers les létales ceintures de radiations de Van Allen qui commencent à partir de 1600 km au-dessus de la Terre et qui vont jusqu’à 42 000 km. Même au-delà de ces ceintures de radiations, les astronautes continueraient à être bombardés par toutes sortes de radiations mortelles. Le 24 juin 2005, la NASA fit cette déclaration étonnante :

La vision de la NASA pour l’exploration spatiale appelle à un retour sur la lune comme préparation à de plus longs voyages vers mars et au-delà. Mais il y a un rabat-joie potentiel : les radiations. L’espace, au-delà de l’orbite basse terrestre, est noyé dans une intense radiation en provenance du soleil et de sources profondes galactiques les supernovas. […] la façon la plus commune de gérer les radiations est de simplement les bloquer physiquement, tout comme la très épaisse paroi de béton armé le fait autour d’un réacteur nucléaire. Mais fabriquer des vaisseaux spatiaux en béton armé n’est pas une option (…) Les radiations dans l’espace sont bien plus dangereuses que les radiations rencontrées sur terre. Même si la Station Internationale se situe juste dans le champ magnétique protecteur de la planète, les astronautes y reçoivent plus de 10 fois les radiations que celles qu’ils recevraient naturellement sur terre. Hors du champ magnétique terrestre, c’est le domaine des Rayons cosmiques galactiques (RCG) (cité de McGowan, chapitre 3).
Source :
https://reseauinternational.net/bouclez-vos-ceintures-van-allen/

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Un avis sur « Le voyage vers la lune d’Apollo 11, le mensonge continue »

  1. vous écrivez : « assure le cheminement régulier des astronautes américains vers la station spatiale internationale, à mi-chemin entre les deux planètes »
    1. ce sont des cosmonautes de divers nationalités qui sont acheminés vers cette station spatiale avec des équipements russes et non pas que des cosmonautes étasuniens.
    2. la station spatial en question ne se trouve absolument pas à mi-chemin entre la terre et la lune mais très près de la terre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :