Essais nucléaires français en Algérie ☢ Les indélébiles séquelles de Reggane

Voir vidéo(âmes sensibles, s’abstenir)

A Reggane, la vie s’est arrêtée le 13 février 1960

l y a près d’un demi-siècle, la France faisait exploser dans le Grand Sud algérien sa première bombe atomique. Des milliers d’Algériens continuent à en subir les conséquences. 

Témoignages

La décision de la France d’indemniser les victimes des essais nucléaires [un projet de loi en ce sens a été présenté fin mai en Conseil des ministres] n’a apparemment pas réjoui les habitants de la région de Reggane et d’Aïn Enker, dans le sud de l’Algérie, théâtre de dix-sept essais nucléaires au début des années 1960. La plupart racontent qu’ils étaient analphabètes et qu’ils ne se rendaient pas compte des conséquences de ces événements effrayants. Le 13 fé­vrier 1960, la France a ainsi organisé à Reggane le plus grand et le plus dangereux essai nucléaire, l’équivalent de trois bombes d’Hiroshima. Un demi-siècle plus tard, les esprits restent marqués par la gravité de l’événement. Abderrahman Saadaoui est né en 1916 à Reggane et avait été mobilisé pour travailler sur le lieu. Il a perdu la vue quelques jours plus tard. “Le lendemain de l’explosion, le commandement militaire du centre a organisé une fête. Nous étions illettrés et ne comprenions pas ce qui se passait. J’ai vu des soldats français pleurer à l’intérieur de la caserne et insister pour qu’on les ramène en France.” En évoquant ces souvenirs, il se laisse gagner par la tristesse avant d’ajouter : “J’étais hanté par une peur diffuse que tout cela allait avoir des conséquences durant des années. Et c’est ce qui s’est passé. J’ai perdu la vue, comme beaucoup d’autres habitants de la région, et il y a eu à Reggane des maladies qu’on n’avait jamais vues. En plus, la production agricole a chuté, alors que c’était notre seule activité économique.” Reggane se situe dans le sud-ouest de l’Algérie, à quel­que 1 800 kilomètres de la capitale. La zone couvre une superficie d’environ 124 kilomètres carrés, habités par une vingtaine de milliers de personnes. Les autorités coloniales affirmaient qu’il s’agissait d’une région inhabitée.

Certains disaient que c’était le jugement dernier

Lire l’article complet à la source :

https://www.courrierinternational.com/article/2009/06/11/a-reggane-la-vie-s-est-arretee-le-13-fevrier-1960

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :