Colonie de terroristes



Baruch Kappel Goldstein (né le 9 décembre 1956 – mort le 25 février 1994) est un terroriste  sioniste religieux  israélo-américain, médecin de formation.

Barush Goldstein(capture d’écran)


Il est connu pour avoir été l’auteur en 1994 du massacre du Caveau des Patriarches à Hébron. Il tua 29 Palestiniens musulmans en prière et en blessa environ 125 autres avec une arme à feu automatique, avant d’être maîtrisé et battu à mort avec un extincteur.



Le gouvernement israélien avait partagé le Tombeau des Patriarches en deux sections distinctes : l’une réservée au culte juif et l’autre réservée au culte musulman. Le matin du 25 février 1994 à 05 h 00, 800 musulmans palestiniens entrent dans le Tombeau pour la prière de l’aube (fajr), la première des cinq prières quotidiennes. L’armée israélienne gardait le Tombeau, mais des neuf soldats qui étaient censés être de garde, quatre étaient en retard et seulement un officier était présent.

Baruch Goldsein(capture d’écran)



Peu de temps après, Baruch Goldstein entre dans le tombeau des Patriarches vêtu de son uniforme militaire et portant un fusil d’assaut IMI Galil et quatre chargeurs de munitions pour un total de 140 cartouches. Il n’a pas été arrêté par les gardes qui ont supposé qu’il était un officier se rendant du côté juif du Tombeau pour prier. Il se plaça devant l’unique sortie de la section musulmane, dans le dos des fidèles, et ouvrit le feu, abattant 29 Palestiniens en pleine prière et en blessant 125 autres. D’après les rescapés, il avait attendu le sojud, la prière que les musulmans disent en étant agenouillés en direction de la Mecque. Un fidèle lui lança un extincteur sur la tête, puis, avec d’autres fidèles, le battit à mort. Lors d’entretiens avec le New York Times des témoins palestiniens ont affirmé que pendant le chaos au moins un soldat a ouvert le feu sur la foule qui essayait de s’échapper et qu’au moins une personne avait été tuée. Deux soldats en faction devant la porte ont reconnu qu’ils avaient tiré non seulement en l’air mais aussi au moins quatre fois vers la porte, certains de ces tirs étaient à hauteur de poitrine, mais ils ont soutenu que personne n’a été touché par leurs balles. Ces soldats ont dit qu’ils voulaient créer un bouchon à la porte pour empêcher le tireur de sortir, et que les tirs ont cessé quand ils ont vu un homme blessé sortir de la mosquée. Ils ont compris à ce moment que le tireur était juif et non arabe. Le commandant de la police frontalière à Hébron, où des petites enclaves juives sont entourées de la population palestinienne, déclara que les ordres de l’armée étaient de ne jamais tirer sur un colon juif, même si ce dernier était en train de faire feu sur des Palestiniens ou des soldats.

Les circonstances exactes de ce massacre donnent lieu à nombreux témoignages contradictoires relayés par la presse sur la présence d’une autre personne venant en aide à Goldstein, sur l’arme utilisée, sur l’attitude de l’armée immédiatement après le massacre. D’après la commission d’enquête Shamgar, le terroriste a prémédité et accompli seul le massacre.

A retenir de ce terroriste sans foi ni loi, en 1985, lors d’une opération militaire de maintien de l’ordre, un soldat israélien tira dans les jambes d’un Palestinien. Celui-ci fut conduit à l’hôpital où le  Goldstein se trouvait en service. Goldstein refusa de dispenser des soins au Palestinien. Menacé de passer en cour martiale, il fit une déclaration où il dit : « Je ne suis pas disposé à soigner des non-juifs. Je ne reconnais que deux autorités religieuses :  Maïmonide et Meir Kahane ». (Meir Kahane fut également dirigeant du Kach).(1)


Malgré son refus de fournir une assistance médicale aux non-juifs, Goldstein fut maintenu à son poste de médecin militaire dans l’armée avec le grade de capitaine.

Source :


https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Baruch_Goldstein.

(1) Baruch Goldsein a menti en disant ces paroles. En effet, selon Maïmonide, le principe de la primauté de la vie en général est effectivement un principe fondamental de la Torah : »il est interdit de tarder à la profanation du Chabbat lorsqu’il y a un danger car il est dit ‘les commandemant que
D-ieu a donné pour que l’homme vive’, pour qu’il y vive et pas qu’il en meure; tu en déduis que les lois de la Torah ne sont pas une vengeance dans le monde, mais magnanimité, charité et paix dans le monde » (Lois du Chabbat 2,3).
Ceci confirme que les sionistes agissent contre le judaïsme qu’ils prétendent pratiquer.

Il faut savoir que le sionisme est une idéologie politique raciste basée sur le livre « L’Etat des Juifs » de Theodor Herzl, publié en 1896 et non sur la Torah.


Autre article sur le sujet :


https://www.chroniquepalestine.com/colon-juif-massacrait-fideles-palestiniens-mosquee-ibrahimi/

Voir vidéo :


https://youtu.be/mjMZCfU9Cs8

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :