La néo-colonisation systématique du monde musulman

Durant le 6 èmesiècle, toute la péninsule arabique était tombée dans le bourbier de la dépravation et de la délinquance. Les deux super pouvoirs de l’époque, les Romains (Empire byzantin) et les Perses (Empire sassanide) étaient situés respectivement à l’ouest et à l’est de la péninsule arabique et étaient antagonistes. La guerre de 28 ans (602-630 après JC) avait drainé les deux empires et la décomposition avait commencé à s’installer. C’est à cette époque que le Saint Prophète Muhammad (PSL), né à La Mecque le 22 avril 571 après JC, est venu le scène et a commencé sa sainte mission en 610 après JC qui lui a été assignée par Allah. En moins de 20 ans, il a purgé la société arabe dégénérée des multiples maux profonds et transformé les tribus arabes sauvages en peuples civilisés. La Mecque est devenue le berceau d’une nouvelle civilisation et la source d’une nouvelle culture. Une incarnation des valeurs et vertus entièrement humaines, et l’exemple le plus brillant dans les annales de l’histoire, et le plus grand bienfaiteur de l’humanité, le Prophète Mohammad (PSL) a soufflé son dernier souffle le jour fatidique du 8 juin 632 après JC Il a laissé derrière lui une démocratie idéale (Meesakh-e-Madina) basée sur l’égalité. , la fraternité et la justice qui étaient destinées à l’amélioration et au bien-être de l’humanité. Il a été pratiqué par les califes élus pendant les 30 prochaines années.

L’ère de Khulfa-e-Rashida (632 – 661 après JC) n’a pas de parallèle dans l’histoire humaine et est reconnue comme la période glorieuse et mémorable dans les annales du monde islamique. Leurs contributions de grande envergure resteront à jamais les réalisations les plus remarquables enregistrées dans l’histoire de l’humanité. Les Arabes nomades mal équipés et non qualifiés ont détruit l’Empire perse et humilié l’Empire byzantin. En l’espace de 100 ans, les Arabes ont conquis un empire s’étendant du Pamir à l’est jusqu’à la côte atlantique du Maroc à l’ouest, et au nord dans le sud de la France. Dans le 7 èmesiècle, les armées arabo-musulmanes implantèrent la foi musulmane dans tous les pays maîtrisés par elles et leur victoire fut totale et saine. L’Empire musulman était une société plus civilisée que l’Europe chrétienne. C’était plus tolérant; même les chrétiens d’Égypte et de Syrie préféraient la domination arabe à la chrétienté de Constantinople. La tolérance et la justice manifestées par les musulmans envers les autres religions ont été universellement reconnues. Infusés par les enseignements du Prophète Muhammad (PSL), les Arabes ont provoqué la plus grande révolution dans les annales de l’humanité.

Avec l’accession de Hazrat Muawiya en tant que premier calife des Omeyyades en 661 après JC avec la capitale à Damas, la nature démocratique de Khilafat a été changée et il a assumé les pièges de la monarchie. Les Omeyyades (661-750 après JC), les Abbassides (750-1258 après JC) et les Maures espagnols en Espagne (714-1492 après JC) ont atteint le sommet de la gloire au cours de leurs règles respectives et ont laissé leurs marques. La domination musulmane en Espagne en particulier était la merveille du moyen âge. Lorsque toute l’Europe avait plongé dans une ignorance et des conflits barbares, l’Espagne, en particulier Cordoue, tenait à elle seule le flambeau du savoir et de la civilisation devant le monde occidental. Les chrétiens et les juifs ont eu la liberté totale de construire des églises et des synagogues. Cependant, les luttes intestines parmi les Omeyyades, les Abbassides et les Maures,

Dans leur tentative désespérée de posséder la Terre Sainte de Jérusalem des musulmans, le monde chrétien a lancé une série de croisades féroces de 1095 à 1798. La première série de croisades entreprises en 10 eLe siècle était concentré sur Jérusalem. Les croisades au nom de la religion ont fait des ravages, mais leur génocide a été confiné à Jérusalem et aux régions voisines de la Palestine uniquement. Le reste du Moyen-Orient n’a pas été touché car les envahisseurs n’avaient pas la capacité de le faire. Plus encore, leur objectif était de s’emparer de Jérusalem et non de l’Islam et des musulmans. Par conséquent, le bain de sang est resté confiné à une zone limitée. Jérusalem a changé de mains mais a finalement été capturée par Salah Uddin Ayubi après avoir vaincu de manière décisive les croisés. La défaite des croisés a laissé des empreintes profondes de préjugés et d’hostilité parmi la chrétienté contre l’islam, dont les effets ont persisté jusqu’à aujourd’hui.

Les Ottomans régnèrent en maître de 1299 à 1566 après JC Pendant le mandat de Suleman 1 (Le Magnifique) de 1520 à 1566, il fit de l’Empire ottoman le plus dominant à la fois sur terre et sur mer. Ses vastes domaines comprenaient des parties majeures de l’Europe du Sud-Est, de l’Asie occidentale et de l’Afrique du Nord, s’étendant de Vienne au mur de Chine à l’est, et de l’Ukraine au nord à la source du Nil au sud. Au 17 ème et 18 ème siècle, les Turcs perdent peu à peu leur gloire. Europe et Amérique du Nord étaient devenus beaucoup plus riches et technologiquement plus forte que le reste du monde d’ ici la fin du 18 esiècle. Cela était dû à la transformation culturelle et à la révolution industrielle en Europe. L’expansion coloniale à l’étranger par les puissances européennes a recommencé après 1870 sous un nouveau titre de «nouvel impérialisme». La colonisation au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et dans le bassin du Pacifique riche en ressources et en matières premières a été entreprise sous prétexte d’européaniser les régions «arriérées» dans le cadre du «fardeau de l’homme blanc». Parmi les rivaux européens, la Grande-Bretagne a pris la tête puisqu’elle possédait la marine la plus puissante. La Grande-Bretagne dominait le monde colonisé grâce à sa politique de division pour régner.

Le fameux pacte Sykes-Picot – la base de la carte politique du Moyen-Orient moderne, a vu le jour en tant que produit d’une conspiration commune anglo-française. La Turquie n’a soulevé aucune objection au sinistre plan Sykes-Picot de 1917 consistant à donner naissance à un enfant illégitime d’Israël aux dépens des Palestiniens et s’est empressée de reconnaître l’État illégal. En dessinant une nouvelle carte de la terre arabe, les musulmans arabes locaux n’avaient pas un iota d’implication. Les musulmans arabes incités et induits par les Britanniques, rejoignirent l’Alliance anglo-française en 1917 contre les Turcs pour fragmenter l’Empire ottoman et démanteler  Khilafat  – la citadelle du pouvoir musulman.

Sous Kemal Ata Turk, la Turquie a été transformée en un État laïc modèle et au nom du modernisme, les coutumes et traditions islamiques ont été remplacées par la culture occidentale. De même, le monde arabe était divisé en 20 États. Les Emirats comme de nouveaux États ont été créés pour s’intégrer dans la nouvelle carte politique. Un clan de dirigeants dociles a été installé dans ces Emirats uniquement pour servir l’agenda des impérialistes et poursuivre leur propre opportunisme. Les régimes fantoches installés franco-britannique désapprouvaient les principes islamiques fondamentaux tels que la charia, Hudud, Khilafa et Jihad et encouragèrent plutôt la laïcité et le nationalisme et restèrent engloutis dans des intrigues et une rivalité interétatique perpétuelle. Une fois que les Etats – Unis et ex – URSS a émergé comme nouveaux super pouvoirs après la 2 eGuerre mondiale, les pays du Moyen-Orient ont accepté la seigneurie des nouveaux maîtres qui préféraient les dirigeants et les rois autoritaires.

La même chose s’est produite avec d’autres pays musulmans décolonisés en Asie et en Afrique où les dirigeants britanniques formés à l’esprit laïque ont pris le pouvoir qui ont adopté la démocratie de Westminster, les lois anglo-saxonnes et les systèmes de gestion de la police, des civils et des militaires occidentaux. Pour le grand public, la décolonisation s’est avérée pire puisque l’indépendance n’était que de nom. Malgré le pillage massif, le pillage, la rapine, l’esclavage dans les colonies de l’impérialisme chrétien occidental, qui ne peuvent être oubliés et pardonnés, la colonisation a fait beaucoup de bien au nom de la propagation de la civilisation et des Lumières européennes. Mais les Sahibs Gora (blancs) ont été remplacés par des Sahibs bruns avares et hautains dépourvus de valeurs morales et humaines. Ils ont maintenu le système de classe et creusé le fossé entre les riches et les pauvres. Les États-Unis, dirigés par l’Ouest, ont veillé à ce que les États décolonisés restent dépendants d’eux.

La période entre 1946 et 1991 a été témoin de la guerre froide entre les deux superpuissances, chacune en lice pour étendre son pouvoir d’influence en dehors des hémisphères occidental et oriental. Les mondes en développement et sous-développés ont le plus souffert aux mains des puissances impérialistes ainsi qu’Israël et l’Inde. Cette période a vu l’occupation des États par l’Armée rouge, la guerre de résistance à Cuba, la guerre du Vietnam, la guerre de Corée, les guerres indo-pakistanaises, les guerres arabo-israéliennes, la guerre civile au Liban, la guerre Iran-Irak, la guerre des Malouines, la guerre afghane, le premier golfe Guerre, conflits en Afrique et changements de régime forcés. Après le démantèlement de l’URSS en 1991, les États-Unis se sont battus pour convertir le monde en un village mondialisé dirigé par les néo-conservateurs et les entreprises. Cette ambition a conduit au 11 septembre machiné. Au lendemain du 11 septembre, le monde musulman a été soumis à la coalition mondiale du 21st siècle Croisés sous un programme défini à redessiner une nouvelle fois les limites du Moyen – Orient, volent leurs ressources minérales et néo-colonisent les Renégats Etats musulmans. La brutalisation de la Oummah musulmane a été justifiée et légalisée sous le couvert du terrorisme mondial. Les régimes fantoches des pays ciblés ou des rebelles ont aidé les croisés à détruire l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, le Yémen et la Syrie, ou à changer des régimes rebelles.

La guerre mondiale contre le terrorisme déclenchée par la seule superpuissance et ses alliés occidentaux a surpassé les guerres génocidaires précédentes. Le genre de destruction et de pogrom menés par les nouveaux croisés a fait pâlir les barbaries des croisés médiévaux et même des Mongols sous Chengez et Halaku – connus pour leur génocide, dans l’insignifiance. Aucun dans le passé n’avait rasé de villes musulmanes comme cela se faisait en Afghanistan, en Irak, en Libye et maintenant en Syrie. Après la destruction répétée de Gaza par les forces israéliennes et le maintien du siège depuis 2007, les villes syriennes sont successivement dévastées. Hama, Homs, Lataqia et maintenant Alep sont les plus touchés. En Irak, après avoir systématiquement ruiné Falloujah, Tikrit et Ramadi, Mossoul est maintenant détruite.

Malgré la dépravation du monde occidental dirigé par les États-Unis, qui pille voracement les richesses minérales des pays musulmans, le rôle des musulmans n’est pas moins déplorable. Leur échelle morale a touché le plus bas reflux. Il fut un temps où les vieux croisés trouvaient presque impossible de recruter un collaborateur parmi les musulmans ou de construire une base militaire, ou d’installer un cheval de Troie pour promouvoir leur programme. Malheureusement, il n’y a pas de pénurie de collaborateurs prêts à vendre leur âme contre de l’argent. Les premiers croisés n’avaient aucun partenaire musulman collaborateur; mais maintenant les dirigeants musulmans, à quelques exceptions près, se font concurrence pour devenir des collaborateurs à part entière et des partenaires de coalition des nouveaux croisés.

Le succès du 21 ème croisés du siècle est énorme. Les vieux croisés ne pouvaient pas modifier la démographie et la géographie de la Palestine. Mais maintenant, ils ont réussi à changer les frontières du Moyen-Orient, comme l’a visualisé le lieutenant-colonel Ralph Peters en 2006. Sa carte montre le Baloutchistan comme un État indépendant. Plus tôt en 1982, l’Israélien Adid Yenon avait donné l’idée de diviser les États arabes en quasi-États plus petits sur une base ethnique / sectaire. L’équipe de huit membres comprenant Richard Perle, Douglas Feith, David Wurmser, son épouse Meyrav Wurmser, James Colbert, John Bolton, Charles Fairbanks, Jr. Est en attisant le chaos, en apportant un «changement de régime» pour installer des marionnettes stables, ou bien pour balkaniser. Le mémo du Pentagone énumérant 7 États(1) du Moyen-Orient est bien connu.

Traduction Ahmed Miloud via Google

Suite de l’article(en anglais) ici :

https://www.veteranstoday.com/2016/12/11/systematic-neo-colonisation-of-muslim-world/

(1) Voir :

https://dzmewordpress.wordpress.com/2018/01/07/plan-americain-doccupation-de-7-pays-2/

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :