Le mythe sioniste du « grand israël » – Mon nom est Palestine

« Grand Israël » d’après le mythe biblique

Voir d’abord cette vidéo de Golda Meir, ancienne premier ministre israélienne, qui reconnaît qu’elle était palestinienne avant 1948, date de l’occupation de la Palestine par les sionistes que l’histoire retient sous le vocable de « Nakba« :

Genèse 15 : 18

« En ce jour-là, l’Eternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate. »

C’est sur ce verset biblique que repose le mythe du « grand Israël »(eretz Israël)

בַּיּוֹם הַהוּא, כָּרַת יְהוָה אֶת-אַבְרָם–בְּרִית לֵאמֹר לְזַרְעֲךָ, נָתַתִּי אֶת-הָאָרֶץ הַזֹּאת,

מִנְּהַר מִצְרַיִם, עַד-הַנָּהָר הַגָּדֹל נְהַר-פְּרָת

D’après la légende soutenue par les sionistes, UR est la patrie d’Abraham, située en Chaldée. Ce pays doit son nom à un peuple antique qui y résidait, les Chaldéens (akkadien Kaldu), qui sont sans doute d’origine ouest-sémitique et lié aux Araméens, et coexistaient en Babylonie avec ces derniers et les Babyloniens. Ils sont attestés dans les textes mésopotamiens du 9ème siècle av. JC au 6ème siècle av. J.-C., périodes durant lesquelles ils ont constitué d’importantes confédérations tribales, qui ont prospéré durant la période de fragmentation politique qu’a connu la Babylonie, alors que l’Assyrie tentait de la placer sous sa coupe. Les Chaldéens sont essentiellement mentionnés dans les sources de l’époque comme les adversaires des Assyriens. Plusieurs de leurs chefs sont parvenus à occuper le trône de Babylone, sans jamais fonder de dynastie durable.(Wikipédia)

Dans le Livre de la Genèse de la Bible hébraïque/Ancien Testament, le pays des Chaldéens est la région d’origine du patriarche Abraham. Ailleurs dans le corpus biblique, le terme est synonyme de Babylonie et Babylonien. Un usage similaire se retrouve chez les auteurs grecs antiques. À la suite de ces usages, il est courant de désigner l’empire de Babylone attesté par la Bible et les auteurs grecs (l’empire néo-babylonien des historiens, 626/539 av. J.-C.) comme un « empire chaldéen » (alors qu’il n’y a aucune preuve que ses fondateurs aient des origines chaldéennes). Dans d’autres cas, les « Chaldéens » des auteurs grecs et romains sont des prêtres babyloniens, spécialisés en particulier dans l’astronomie et l’astrologie, dont le savoir est reconnu, puis progressivement ce terme en vient à désigner dans le monde gréco-romain des diseurs de bonne aventure, avec cette fois-ci un sens péjoratif.

L’existence d’archives extraordinairement abondantes (tablettes d’argile) a permis de conclure depuis que le nom « Abraham » se retrouve à différentes époques et en différents lieux de Mésopotamie, sans qu’aucune utilisation particulière à Ur puisse être notée. De plus, les migrations en Mésopotamie sont désormais assez bien connues et il n’existe aucune trace archéologique d’une quelconque migration entre la Mésopotamie et Canaan ou qu’une figure historique comme Abraham ait pu exister à l’Âge du bronze. Les archéologues constatent également que la géographie de la Palestine à l’époque supposée d’Abraham ne correspond pas au récit biblique (la ville de Beer Sheva ou le nom d’Ur-Casdim n’existaient pas par exemple au 19 siècle av. J.-C.) : la Terre Promise du récit biblique ne saurait se trouver sur aucune carte dans la mesure où elle est à comprendre comme un lieu symbolique et non géographique .

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/

Grand Israël d’après les sionistes

Par conséquent, « le grand Israël » n’est qu’un mythe créé par les sioniste lors du congrès sioniste qui s’est réuni à Bâle, du 27 juillet au 2 août 1905. Il est à souligner que l’implantation du nouvel état sioniste était prévu auparavant en Ouganda lors du congrès sioniste à Bâle en Suisse qui s’est déroulé du 23 au 28 août 1903 sous la direction de Theodor Herlz

Sâlim ibn Abd Allah rapporte que Abdullâh ibn Omar a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, dire : « Les juifs [= Des juifs] vous combattront. Puis vous aurez le dessus sur eux. Puis la pierre dira : « O musulman, il y a un juif derrière-moi, tue-le » » (al-Bukhârî, n° 3398 / 3593, Muslim, n° 2921)

Ce hadith et d’autres  évoquent une bataille finale qui aura lieu entre juifs et musulmans. Elle est présentée comme l’un des signes précurseurs de la fin des temps. Certains fidèles voient dans le conflit  israélo-palestinien le début de cette bataille.

Ahmed Miloud 

Voilà pourquoi il y a des attentats en Irak et pourquoi ils s’en prennent aux Chrétiens. Et voilà aussi pourquoi la Kaste machiavélique voulait s’installer en Palestine et y faire venir les juifs. Ils veulent rebâtir le Royaume de leurs Ancêtres qui n’était en aucun cas le pseudo-Israël qui n’était pas plus grand qu’un bourg de campagne. L’histoire remonte à quatre mille ans, minimum. Voilà la Carte de leur futur pays selon ce qui a été écrit dans la Torah par « leurs scribes »… le tracé rouge…

Grand Israel Biblique

Le «Grand Israël» coloniserait une partie de l’Irakpar Wayne Madsen2 novembre 2010

En plus de leurs intentions déjà bien connues de prendre le contrôle total de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza, de garder en permanence le Plateau du Golan en Syrie et de s’étendre dans le sud du Liban, les expansionnistes israéliens ont aussi les yeux sur certaines régions de l’Irak, considérées comme faisant partie du «Grand Israël» biblique.

Israël planifierait le déplacement de milliers de Kurdes juifs d’Israël, incluant les expatriés du Kurdistan iranien, vers les villes irakiennes de Mossoul et de Ninive, sous couvert de pèlerinages vers d’anciens sanctuaires religieux juifs. Selon des sources kurdes, les Israéliens travaillent secrètement avec le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) pour mener à bien l’intégration des Kurdes et des autres Juifs dans les régions de l’Irak sous contrôle du KRG.

Après l’invasion étasunienne en 2003, les Kurdes, les Musulmans sunnites irakens et les Turkmènes ont noté que les Israéliens kurdes commençaient à acheter des terres dans le Kurdistan irakien, qui est considéré comme une «propriété» juive historique.

Les Israéliens sont particulièrement intéressés par les sanctuaires du prophète juif Nahum à Al Qush, du prophète Jonas à Mossoul, et par le tombeau du prophète Daniel à Kirkouk. Les Israéliens tentent aussi de revendiquer des «propriétés» juives à l’extérieur de la région kurde, notamment le temple d’Ézéchiel dans le village d’Al-Kifl de la province de Babel près de Najaf et le tombeau d’Esdras à Al-Uzayr dans la province de Misan près de Bassora, les deux en territoire dominé par les Chiites au sud de l’Irak. Les expansionnistes israéliens considèrent que ces sanctuaires et tombeaux font autant partie du «Grand Israël» que Jérusalem et la Cisjordanie, qu’ils appellent «la Judée et la Samarie.»

Les sources kurdes et irakiennes signalent que le Mossad israélien travaille main dans la main avec des compagnies israéliennes et des touristes pour subvenir aux besoins des revendications des «propriétés» juives d’Israël en Irak. Le Mossad a déjà été fortement impliqué dans la formation des forces militaires Pesha Merga kurdes.

Les Israéliens seraient aidés par des mercenaires étrangers payés par les milieux évangéliques chrétiens des États-Unis qui soutiennent le concept de «sionisme chrétien».

Les Irakiens nationalistes allèguent que l’expansion israélienne en Irak est soutenue par les deux principales factions kurdes, dont l’Union Patriotique du Kurdistan, dirigée par le président nominal irakien, Jalal Talabani. Qubad Talabani, le fils de Talabani, sert comme représentant du KRG à Washington, où il vit avec sa femme juive, Sherri Kraham.


L’activité d’achats de terres d’Israël est aussi soutenue par le Parti Démocratique du Kurdistan, dirigé par Massoud Barzani, le président du KRG. Binjirfan Barzani, l’un des cinq fils de Barzani, serait fortement impliqué avec les Israéliens.

L’entrée en Irak des Israéliens et de leurs partisans chrétiens sionistes se fait non pas par Bagdad mais par la Turquie. Afin de dépeupler les habitants des terres revendiquées par les Israéliens, les agents du Mossad et les mercenaires sionistes chrétiens ont mis en scène des attentats terroristes contre les Chrétiens chaldéens, en particulier à Ninive, Irbil, Al-Hamdaniya, Bartalah, Talasqaf, Batnayah, Bashiqah, Elkosheven, Uqrah, et Mossoul.

Ces attentats des Israéliens et de leurs alliés sont d’habitude signalés comme étant de la responsabilité d’Al-Qaïda et d’autres djihadistes de l’Islam. [*]

Le but ultime des Israéliens est d’éliminer la population chrétienne dans et autour de Mossoul et d’exiger les territoires en tant que terres bibliques juives qui font partie du Grand Israël. L’opération israélo/chrétienne sioniste est un remake de l’exode des Palestiniens de la Palestine sous mandat britannique après la Seconde Guerre Mondiale.

En juin 2003, une délégation d’Israéliens visitant Mossoul a dit qu’il était dans les intentions d’Israël, avec l’aide de Barzani, d’établir le contrôle israélien sur le sanctuaire de Jonas à Mossoul et sur celui de Nahum dans la plaine de Mossoul. Les Israéliens ont dit que les pèlerins juifs israéliens et iraniens iraient dans la région de Mossoul via la Turquie et rachèteraient les terres où vivent les Chrétiens irakiens.

* Les centaines d’assassinats d’universitaires irakiens pourraient faire partie de ce plan, NDT.

Article original en anglais: Israel hopes to colonize parts of Iraq as ‘Greater Israel’, Online Journal, le  30 janvier 2009.
Traduction : Pétrus Lombard.

Source :

http://ahmedmiloud.canalblog.com/archives/2021/05/26/38988351.html

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :