1er novembre 1954-5 juillet 1962: La fin de l’effroyable nuit coloniale en Algérie

« Le plus grand ennemi de cette extraordinaire force de liberté s’appelle, si l’on veut en termes précis, impérialisme. Et cela signifie aujourd’hui l’impérialisme soviétique mais également, qu’on le veuille ou non et même si on ne les met pas sur le même pied d’égalité, l’impérialisme occidental(…) La guerre d’Algérie —qui a mobilisé 400 000 soldats français [à l’époque] et qui a dépourvu « jusqu’aux os» l’Otan des ressources humaines dont elle avait tant besoin. »(Extraits du discours de
John F. Kennedy, alors sénateur américain, qu’il avait prononcé, le 2 juillet 1957 en faveur de l’indépendance de l’Algérie.

Qui sont les barbares ? par René Vautier

« Je filme ce que je voie, ce que je sais, ce qui est vrai. »(Eluard/Vautier)

René Vautier est l’auteur du grand film, qui a marqué une époque et une génération : « Avoir 20 ans dans les Aurès ».

Avoir-20-ans-dans-les-Aure-s

Un très grand témoin et acteur de la guerre d’Algérie, Henri Alleg, vient de disparaître. Il était l’auteur d’un livre qui a profondément marqué la France des Droits de l’Homme et du Citoyen au titre tout simple: « La question« . Dans ce livre,  il décrit minutieusement les tortures qu’il a subit par des tortionnaires français. Son crime était de combattre le colonialisme et pour l’indépendance de l’Algérie.

En regardant l’interview de René Vautier, remarquable document, publié par Jacques Tourtaux sur son blog, vous apprendrez que les chambres à gaz ont été inventées par l’armée coloniale française durant la conquête  de l’Algérie en particulier. C’était des grottes dans lesquelles on exterminait tout un village, hommes, femmes, enfants, vieillards et même le bétail. Hitler n’a rien inventé, il a repris les recettes de cette période et les a industrialisées, si on peut dire la chose ainsi. Le nazisme, le fascisme plongent leur racisme dans la nuit coloniale.

C’est tout simplement une vérité historique incontournable et qu’il est indispensable de dire. La vérité est Révolutionnaire. Le vrai courage est de la dire.

Car cette période est loin d’être terminée. Pour la France coloniale, l’Algérie était une terre sans peuple. Comme en réalité il y a avait un peuple, une économie prospère,  culture très développée, la solution a été d’exterminer au maximum les habitants. Exactement ce que font aujourd’hui et sur les même base idéologique: « une terre sans peuple pour un peuple sans terre » les sionistes pour s’implanter en Palestine et massacrer et chasser de leurs terres et de leurs maisons les habitants Palestiniens, puis en enfermer tout une partie dans un camp de concentration à ciel ouvert nommé Gaza, tout en continuant à s’emparer des territoires palestiniens restant et des richesses de ces territoires.

On assiste aussi, actuellement à une vaste entreprise de recolonisation, de l’Afrique, du Moyen-Orient , avec des guerres atroces des destructions sans limite (Irak, Afghanistan, Libye, Syrie etc ), en se servant des forces terroristes qu’on prétend combattre par ailleurs. Cette entreprise est menée par les USA et l’Union Européenne avec le pouvoir français actuel  (ironiquement et par anti-phrase appelé socialiste et écologiste) en première ligne. Réseau International

Le viol des femmes algériennes pendant la guerre d’Algérie a été longtemps un tabou, mais ces dernières années, la vérité sur ces viols commence à poindre.

« Femmes combattantes et donc « rebelles », femmes suspectes, femmes au fond des mechtas ratissées : leur viol fut une violence et un acte de guerre perpétrés, là-bas, par des soldats français. Sur ce sujet si difficile que les historiens découvrent, voici une première mise au point, en prélude à des études plus complètes.

Or cette violence sexuelle faite aux femmes algériennes a de multiples spécificités qui permettent d’éclairer plus finement les enjeux de la guerre. On peut les saisir grâce aux sources privées. Depuis quarante ans, des témoignages écrits ou oraux d’anciens acteurs de la guerre évoquent ces viols ; pendant la guerre elle-même, des journaux de soldats, des rapports d’aumôniers en parlent et, en Algérie, des femmes et des hommes écrivent sur cette blessure. Malgré des silences parfois tenaces sur une violence triplement tue par les victimes, par les soldats et par leurs chefs, la variété des sources et des points de vue – les sources officielles venant éclairer et compléter les sources privées – permet une investigation scientifique. » Voir l’article :

https://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2002-3-page-123.htm?try_download=1

Histoire de la Guerre d’Algérie

https://www.forcesdz.com/viewtopic.php?f=15&t=66&sid=2d4628705af748bb876dce397ce1051d

Regardez « Les viols pendant la guerre d’Algerie(Attention scènes choquantes) » sur YouTube

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Un avis sur « 1er novembre 1954-5 juillet 1962: La fin de l’effroyable nuit coloniale en Algérie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :