Une histoire des Juifs algériens avant et après Crémieux

« L’Algérie ne me doit rien, mais moi je dois à l’Algérie. Je dois d’y être né, d’un père d’Aïn-Beïda, d’un grand-père et de toute une lignée venue de la Basse-Casbah. Je dois à l’Algérie d’avoir vécu de soleil, d’avoir été nourri de son amour pudique et braillard, excessif et profond, ensemencé des cris de la rue, où j’ai appris la vie, la lutte, la fraternité » ~ Roger Hanin

Ce bel aveu de Roger Hanin vis à vis de l’Algérie résume mieux que mille discours ce qu’aurait pu être le compagnonnage des juifs d’Algérie envers cette Algérie qui leur a tout donné. La meilleure preuve d’amour nous est donné par Roger Hanin qui est « retourné chez lui » comme l’a déclaré une personnalité lors de son enterrement en Algérie dans le carré de sa famille. Cette contribution se veut une réponse  au documentaire diffusé sur Arte le 18 janvier 2022 en réponse semble hostile au discours clivant de Eric Zemmour un paléo-berbère algérien en mal de légitimité et qui tire sur tout ce qui se bouge appliquant à merveille l’adage : « On ne s’impose qu’en s’oppoant ». Il eût mieux valu que le film « L’Algérie sous Vichy » soit intitulé plus justement : « Les juifs d’Algérie sous Vichy », car l’Algérie est absente ou plutôt elle est invoquée à dessein en creux comme la déchéance dans laquelle les juifs ne doivent pas tomber se sentant plus français que les Français et qui n’ont de cesse de raconter dans le film leurs « déboires », zoomant le calvaire au camp de regroupement près de Bel Abbès où ils côtoient : « les serpents, les scorpions et dont plusieurs sont morts piqués par ces derniers. ajoutant une phrase pour emportant l’adhésion   : «en attendant leur déportation pour les remettre aux nazis afin de les exterminer.»1

Comme dans l’Etranger de Camus, les indigènes sont invisibles . Tout au plus quelques allusions noyées dans un plaidoyer écrit par des frnaçais juifs  pour ces Juifs fidèles  présentés comme les  sauveurs de la France qui ont réussi  notamment l’opération Torch, le débarquement et libéré la France sans un mot pour les 140.000 indigènes et autres qui ont fait le débarquement de Provence après avoir pris Monte Cassino. Ils se veulent  ainsi les seuls interlocuteurs de la France   en terre algérienne. Le récit est une sourde litanie  répétant ad nauseam qu’ils ne se remettent  pas qu’on leur ait retiré le décret Crémieux qui leur permettait de larguer les amarres d’avec les Algériens avec qui ils avaient vécu depuis 2000 ans !

Ce documentaire est  de ce fait une vision hémiplégique qui ne concerne en rien les Algériens.  Sa programmation en pleine campagne présidentielle n’est pas innocente. Sous prétexte de répondre à Zemmour et son amour intéressé pour Pétain, les concepteurs de ce documentaire, réalisé par des paléo-algériens, s’adressent en fait tous azimuts au corps social  français et ratissent large  de la gauche à la droite et l’extrême et ce, pour ne pas compromettre l’avenir !

Suite de l’article ici :

https://reseauinternational.net/une-histoire-des-juifs-algeriens-avant-et-apres-cremieux/

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :