Le cycle de Epstein

Donald Trump(à gauche) avec Jeffrey Epstein(au milieu)

Mon grain de sel

L’affaire Epstein qui a défrayé la chronique est une affaire scabreuse. Ce qui en ressort, c’est l’enchevêtrement entre la politique, l’espionnage, la finance, la corruption, l’ésotérisme sectaire et bien d’autres choses encore. A noter que Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule le 10/08/2019. Son ami Jean-Luc Brunel a été lui aussi retrouvé mort dans sa cellule le 19/02/2022. Étrange !

Ahmed Miloud

Doué pour l’élaboration de systèmes de Ponzi assez sophistiqués, Epstein travaille à son compte et commence à s’enrichir très vite, attirant dans un premier temps l’intérêt des services de renseignement US puis les sections du renseignement financier des services britanniques, très actifs sur les marchés boursiers. Il intègre divers clubs sélectifs et fraternités comme Sigma Alpha Mu et devient proche de Les Wexner, un magnat du textile. Epstein a travaillé aussi en tant que consultant avec la Tower Financial Corporation, basée à Manhattan et enregistrée au Delaware, une agence de recouvrement de créances qui payait un cent pour chaque dollar de prêts que les débiteurs estimaient sans valeur et ciblant de façon systématique les dettes de personnes auprès des hôpitaux, des compagnies des télécoms et les banques. Cette agence a été le fer de lance d’une OPA sur la Pan Am (Pan American Airlines), laquelle fut déclarée en faillite après l’attentat de Lockerbie ayant ciblé le vol 103 en 1988. La Libye de Gaddafi fut accusée dans cette affaire mais les services secrets libyens qui avaient des avoirs à New York, gérés par…Epstein, nièrent tout lien avec cet attentat et commencèrent à soupçonner ce dernier d’être lié d’une façon ou d’une autre aux services secrets britanniques et au Mossad. C’est à cette époque que Epstein fut recruté par le Mossad israélien. La Libye finira par tout céder et accepter de payer des indemnités astronomiques suite à un chantage financier mettant en péril le fonds d’investissement libyen et les réserves d’or détenus à l’étranger. Ces concessions forcèrent Gaddafi à se montrer conciliant envers Londres et Washington pour gagner du temps et rapatrier l’or libyen. Ce stratagème échoua et la Libye fut finalement ciblée par une guerre hybride ayant détruit son régime politique et économique en 2011.

La Towers Financial Corporation monte une série de systèmes de Ponzi qui mèneront à la plus grosse fraude financière de l’histoire des États-Unis jusqu’à celle de Bernard Madoff. Le fondateur de cette agence, Steven Hoffenberg et ses employés sont arrêtés mais Jeffrey Epstein, l’un des cerveaux sinon le principal concepteur des schémas de Ponzi, n’est nullement inquiété par la justice. Trois décennies plus tard, Steven Hoffenberg corrobore l’appartenance de Epstein au monde du renseignement en affirmant qu’il devait son impunité au fait qu’il manipulait les agences du renseignement US, qui avaient besoin de ses services, au profit d’organisation étrangères. Cette affirmation renforce l’information selon laquelle Epstein était un agent de haut niveau du Mossad. Une information qu’aucun média US n’osait publier par peur de représailles financières.

Devenu riche, Epstein devient une personnalité mondaine, mène grand train et devint l’ami des figures les plus en vue de l’élite internationale. Il est tellement apprécié par les émirs saoudiens à qui il a rendu d’immenses services dans la haute finance internationale que ces derniers lui octroient d’office la nationalité saoudienne (Epstein a souvent voyagé avec un passeport saoudien). Il est également l’ami des Clinton, des Bush, des Trump, des Hilton, de quatre premiers ministres israéliens, de membres de la famille royale britannique, d’éminents banquiers de la City de Londres, des dix grandes richissimes familles de France, de richissimes princes arabes, des oligarques russes, des magnats de la finance mais également des parrains du crime organisé transnational dans une trentaine de pays.

Il dirige aussi des opérations clandestines visant à compromettre par le chantage à l’image ou aux mœurs des personnalités publiques d’intérêt prioritaire. Il intègre un réseau mondial de trafic de mineurs pour la consommation exclusive des grands de ce monde et devient un maître incontesté du chantage ciblé. Son réseau n’est que l’un d’une dizaine de réseaux similaires développés aussi bien par les services secrets, de multinationales ou de l’élite. Certains de ces réseaux étaient liés à des pratiques initiatiques de sectes ou d’organisations secrètes et impliquaient la pratique de la pédophilie et d’autres activités criminelles.

Epstein et son amie Ghislaine Maxwell, une espionne double ou même triple, fille d’un grand magnat de la presse britannique qui était proche des services secrets britanniques et israéliens, étaient plutôt spécialisés dans les très jeunes femmes recrutées sans contrainte dans les milieux de la mode et du show-business mais également la prospection pour le mannequinat. La demande pour ce type de services était tellement élevée au sein des élites que l’un des agents français impliqués dans ce vaste trafic ironisait sur le recours possible aux méthodes des mafias d’Europe de l’Est qui attiraient sous divers subterfuges des jeunes femmes en quête de notoriété dans des nasses souvent fatales en Occident. D’autres préconisent le recours à des sous-traitants employant des méthodes plus violentes. Ironie du sort, l’un des clients les plus réguliers de Epstein dans ce domaine était chargé de publier le rapport annuel contre la traite des personnes dans le monde.

À un certain moment, Epstein « tenait presque tout le gotha mondial dans sa poche » mais il se fit ainsi un nombre impressionnant d’ennemis qui jurait sa perte, à commencer par de hauts responsables de la CIA et du FBI qui considéraient Epstein comme une taupe ou agent double

Lire l’article en entier ici :

https://reseauinternational.net/le-cycle-de-epstein/

Voir aussi : Affaire Epstein, Jean-Luc Brunel retrouvé mort dans sa cellule

https://www.ladepeche.fr/2022/02/19/affaire-epstein-lancien-agent-de-mannequins-jean-luc-brunel-retrouve-mort-dans-sa-cellule-10121569.php

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :