La Nasa, organisation païenne

Le système solaire

La Nasa a fait appel aux dieux mythologiques , notamment grecs et romains pour nommer les corps célestes
comme les planètes, les étoiles, les astéroïdes et même les fusées. Curieusement,  les particularités de chacun de ces dieux sont transposées à l’objet céleste nommé en son nom. Je cite à titre non exhaustif :

La planète Mars

Mars : il est le dieu des combats et de la protection du sol.
La planète Mars : il n’existe pas de  bactéries, raison pour laquelle tous les engins spatiaux  sont minutieusement construits couche par couche, comme un oignon, et tout est nettoyé et stérilisé pour ne pas l’infecter .

Fusée Viking

Les Viking 1 et 2 sont des fusées portant le nom d’un peuple scandinave païen qui a fait régner l’horreur en Angleterre. Ces fusées ont été envoyées pour étudier la planète Mars .Le programme Viking est un programme spatial de la NASA qui a posé les premiers engins américains sur le sol martien. Dans le cadre de ce programme, deux sondes spatiales identiques, Viking 1 et Viking 2, ont été lancées en 1975 par une fusée Titan équipée d’un dernier étage Centaure à un mois d’intervalle. Remarquez les noms Titan et Centaure.
Les Titans et les Titanides les plus connus sont douze des enfants de Gaïa (la Terre) et d’Ouranos (le Ciel) : Thémis, Phébé,  Céos, Cronos, Crios, Mnémosyne, Océan,
Téthys, Japet, Hypérion, Théia et Rhéa. Ce sont des divinités géantes d’une force incroyable.
Quant aux centaures, dans la mythologie grecque, ce sont des créatures mi-hommes mi-chevaux. Entre autres constellations, celle du Sagittaire représentant le centaure Pholos.

Le satellite Odin lancé par la Suède porte le nom du principal dieu germano-scandinave. Odin est le dieu des morts, de la victoire, et du savoir. Dans une moindre mesure, il est également considéré comme le patron de la magie, de la poésie, des prophéties, de la guerre et de la chasse .

La fusée Ariane

La fusée Ariane : Ariane est la fille du roi de Crète, Minos, et de Pasiphaé. Elle a une double ascendance divine : son père Minos, en effet, est lui-même fils de Zeus et de la princesse phénicienne Europe.

Jupiter : il était à la fois dieu père (il est devenu le dieu des chrétiens) et dieu du ciel, assimilé à Zeus. Son nom a été donné à la plus grande planète par la taille et la masse devant Saturne, qui est comme elle une planète géante gazeuse. 
Saturne, du latin sata, «semailles», est le dieu romain de l’agriculture. Si la planète a été nommée d’après cette divinité, c’est parce qu’elle est moins brillante et met plus de temps à tourner autour du Soleil que Jupiter.

Les Pléiades : Ce sont un amas d’étoiles dans la constellation du Taureau. Les Pléiades sont sept sœurs, filles d’Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope 
(ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, 
Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone.

La lune : Luna est la déesse de la Lune chez les Romains. Elle a un frère, Sol — tous deux symbolisent le cycle des saisons —, et une sœur, Aurore. Très tôt, elle est identifiée à Diane (Diana Lucina), sœur d’Apollon, et Séléné, déesse de la Lune dans la mythologie grecque.

L’astéroïde Déméter: nommée au nom de la déesse grecque des moissons et de l’agriculture. La majorité des astéroïdes tirent leurs de divinités grecques.

Le soleil ou Hélios : fils d’Hypérion et Théia (qui sont des Titans) et le frère de l’Aurore (Eos) et la Lune (Séléné).

Même la Chine s’est adonnée au même jeu que la Nasa pour donner les noms de ses divinités aux corps et objets célestes. Hsieh T’ien-chun, dieu qui personnifie la planète Saturne par exemple.

La Russie a repris presque tous les mêmes noms de divinités utilisés par la Nasa.

Il y a lieu de souligner que le calendrier universel utilisé de nos jours comporte des mois dénommés selon les divinités mythologiques.

Ces noms des corps célestes ont été donnés à titre d’exemples. La liste est longue…
En conclusion, la civilisation occidentale, Etats-Unis en tête, repose sur une culture païenne héritée des grecs et des romains. Même sa religion, le christianisme,
est basée sur des rites et des mythes païens.

Notes

(1) https://www.bbc.com/afrique/monde-57071380

(2) https://www.le-systeme-solaire.net/origine-des-noms.html

(3) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_de_noms_traditionnels_d%27objets_du_Syst%C3%A8me_solaire_en_astronomie_chinoise

(4) https://promenade.imcce.fr/fr/pages4/443.html

(5) https://dzmewordpress.wordpress.com/2021/06/11/le-christianisme-paganise/

(6) https://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=45582.0

(7) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ast%C3%A9ro%C3%AFde

Pour faire court, une fois qu’une fraude est détectée, tout ce qui gravite autour est dorénavant remis en question. C’est la mort de toute crédibilité ! Qui discuterait la logique selon laquelle une fraude découverte détruit la validité de tout le reste ? C’est une attitude raisonnable, prévisible et elle a le pouvoir de changer instantanément la direction de nos perceptions, même celles qu’on tenait pour sacrées. La fraude ne connaît pas de limites pour ceux qui s’y sont engagés et elle existe dès le départ. Pensez-vous que de vrais fraudeurs s’arrêtent à une seule fraude ? Ou pensez-vous qu’ils continuent jusqu’à leur mort sauf s’ils se font prendre ? La réponse est simple. Pourquoi arrêter une activité frauduleuse lucrative si vous ne vous êtes pas fait prendre ? Une fois la fraude initiale découverte, il devient non douteux qu’il puisse exister une fraude systématique.

(8) https://www.hugolescargot.com/le-journal-d-hugo/une-question-une-reponse/36256-que-veulent-dire-les-noms-des-mois-de-l-annee/#:~:text=Avril%20(Aprilis)%20est%20sans%20doute,est%20le%20surnom%20de%20Jupiter).

Lire aussi article ci-dessous.

Ahmed Miloud

Les racines occultes de la Nasa

Après le mythe des OVNI, allons faire un tour du côté de la National Aeronautics and Space Administration ou l’universellement connue NASA.
Cette institution est quasiment la seule référence mondiale pour ce qui concerne le domaine spatial.
Elle a été officiellement créée en 1958 par décret du président Eisenhower, mais ses origines réelles remontent aux années 40 avec la création du JPL (Jet Propulsion Laboratory) par Jack Whiteside Parsons, un occultiste sataniste, spécialiste en fusées.
Il semble que le satanisme fasse toujours partie des activités secrètes de la NASA comme en témoignent les deux livres de Cathy O’Brien qui a subi, ainsi que sa fille Kelly, différentes programmations de contrôle mental (Projet Monarch, mind control), entre autres dans les locaux de la NASA à Huntsville en Alabama.
Cette ville est depuis 1958 le centre des activités de la NASA, comme l’écrit le site nasa.gov dans sa section historique :
En 1950, l’Armée transféra son petit groupe d’experts en missiles de Fort Bliss au Texas à Huntsville. Le groupe incluait le Dr Wernher von Braun et son équipe.
En 1958 , la totalité du développement des missiles de l’US Army, du programme d’entraînement et du centre des véhicules spatiaux de la NASA furent définitivement établis à Huntsville.

Voici quelques extraits des livres de Cathy O’Brien :

(…) Tôt le matin suivant, dans les profonds sous-sols du labo de contrôle de l’esprit de la NASA au Godard Space Flight Center proche, je fus préparée pour le programme en question. La NASA utilise diverses “drogues de synthèse de la CIA” pour engendrer chimiquement des transformations neuronales et induire l’état d’esprit requis à un moment précis. “Tranquillity”, la drogue de prédilection de la NASA de Huntsville, dans l’Alabama, créait une sensation de tranquille servilité et donnait l’impression de marcher sur un nuage. La drogue administrée cette fois était assez similaire à “Tranquillity” et engendrait une servitude totale. (“L’Amérique en pleine transe-formation”, éditions Nouvelle Terre, page 287)

(…) “Kelly a été soumise depuis sa naissance à des technologies de contrôle de l’esprit liées aux harmoniques développées par la NASA/DARPA, qui n’ont rien à voir avec le contrôle de l’esprit induit par trauma dont je commence moi-même à guérir.” (“Pour cause de sécurité nationale”, éditions Nouvelle Terre, page 30)

(…) Huntsville a été un des premiers lieux de sévices pour Kelly et moi, dans les années 1980 dans le cadre de la programmation par le contrôle de l’esprit de la NASA. (ibid. p. 44) Rédigé par Héliosbistrobarblog

[Conseil] A lire “Nasa, Nazis, Franc-Maçonnerie et le 33” en complément de cet article

Dans mon vocabulaire, NASA signifie : Never A Straight Answer [jamais de réponse directe]. Si à l’occasion vous vous mettez à fouiller dans les alunissages Apollo de la NASA, un regard affuté et un esprit ouvert vous amèneront à la conclusion que c’était un canular mis en scène. Des preuves et analyses scientifiques pures et dures révèlent en réalité une arnaque parmi tant d’autres.

Réfléchissez, le plus grand fait accompli par l’homme est une production hollywoodienne élaborée qui a coûté quelque 30 milliards aux contribuables américains. Imaginez ce que James Cameron pourrait créer avec ce genre de budget.

Mais pour être tout à fait franc, ce qui m’énerve [expression polie…] encore plus, c’est que la NASA a mis en place une colossale pompe à fric à l’aide de mensonges, de canulars et de désinformation. Le contribuable américain ne retire aucun avantage à l’existence de la NASA et aux présumées contributions scientifiques provenant de supposées explorations et expérimentations dans l’espace. En l’absence d’autres sources de vérification, nous avons dû nous prosterner devant de prétendus “experts” malgré d’irréfutables preuves que la NASA n’est rien d’autre qu’un escroc financier élaboré et un colporteur de pseudoscience.

L’attention de cette première partie se portera sur un principe indéfendable LA FRAUDE CORROMPT TOUT CE QU’ELLE TOUCHE !!

Pour noircir encore le tableau, la NASA a été fondée par des occultistes sataniques et des magiciens noirs. Ce n’est pas une rumeur en l’air mais un fait.

La NASA est un cartel satanique-militaire-hollywoodien pseudoscientifique, dont le vrai but est d’utiliser les fonds des contribuables pour faire sa promotion et se faire de l’argent par le développement et le déploiement de technologies et de méthodes pseudoscientifiques. La première fraude à mon avis concerne les origines réelles de la NASA et la panoplie de personnages qui ont eu une influence significative. Allez sur NASA [site officiel anglais] cherchez, et vous trouverez des biographies épurées ou une absence totale d’information. [rien non plus sur le wiki français]

Le prédécesseur de la NASA était un jeune scientifique talentueux spécialiste des fusées, Jack Whiteside Parsons. [1914-1952. Le wiki anglais précise qu’il est occultiste, mais ce n’est pas mentionné sur le wiki français]

Wernher von Braun a déclaré que c’était Parsons l’autodidacte, et non lui, le vrai père du programme spatial américain pour sa contribution au développement du combustible solide pour fusées.

Jack Whiteside Parsons

L’enfance de Jack se passa dans la solitude et l’opulence. Il pouvait passer sa journée assis dans une pièce à lire, ne s’inquiétant jamais de venir en aide à sa famille ou de la provenance de son prochain repas. Il lisait Jules Verne avec férocité, entre autres son roman de 1865 “De la Terre à la Lune” et le récent magazine de science-fiction “Histoires étranges”. Bientôt, l’espace devint bien plus que le ciel au-dessus de la tête de Jack, il se transforma en romantique obsession.

Un jour, Jack se faisait tabasser à l’école quand un garçon plus âgé se précipita et mit fin au massacre. Ce garçon, Ed Foreman, deviendra le meilleur ami de Jack à l’âge adulte et jouera un rôle essentiel dans les rêves de fusées de Jack. Ed et Jack passaient leurs journées à parler de livres de science-fiction et ils commencèrent bientôt à les mettre en pratique par eux-mêmes.

À l’aide du matériel d’ingénieur du père de Ed dont profita Jack en travaillant à la société Hercules Powder, ils fabriquèrent des explosifs. Ses enseignants et la mère de Jack commencèrent à s’inquiéter pour lui. Mais Ed et Jack continuèrent leurs expériences.

En 1934, année des 20 ans de Jack, l’intérêt du duo pour les fusées passa de la littérature fantastique pour enfants à la recherche quand ils obtinrent, bien que n’étant pas étudiants, le soutien de l’Institut de Technologie de Californie (CalTech) tout proche. Ed, Jack et plusieurs membres de la communauté CalTech formèrent le groupe GALCIT de recherche sur les fusées.

Suite de l’article :

https://ordo-ab-chao.fr/racines-occultes-nasa-fraudes-cours-partie-1/

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :