Les crimes de la France coloniale en Algérie

Extraits d’article : Le saccage des Français Les archives algériennes et les œuvres d’art en bois servirent souvent de combustion pour les feux de camp des militaires. Les méthodes utilisées par l’armée française furent généralement brutales, comme en fait foi ce témoignage du lieutenant-colonel Lucien-François de Montagnac, officier durant la conquête d’Algérie (Lettres d’un soldat,Lire la suite « Les crimes de la France coloniale en Algérie »

Les crimes de l’armée américaine (photos et vidéos)

Mot à dire Les guerres charrient des horreurs qui font que ceux qui les vivent ou les ont vécues sont atteints d’une sorte de schizophrénie cauchemardesque. Mais il y a des horreurs qui dépassent l’entendement humain comme les supplices qui ont été infligés par l’armée américaine aux prisonniers d’Abou Gharib en Irak.Voici un échantillon deLire la suite « Les crimes de l’armée américaine (photos et vidéos) »

Crimes de la France en Algérie :Emmurements, enfumades et autres crimes

Le coup d’éventail du dey d’Alger a servi de prétexte à la conquête coloniale de l’Algérie. Voyons avec ce texte de Robert Louzon disponible aux éditions Acratie et sur le site noir du colonialisme, ce qui a suivi. Voir aussi l’article : Le 24 janvier 1845 en Algérie : «Je brûlerai vos villages et vos moissons» (Bugeaud) Ainsi queLire la suite « Crimes de la France en Algérie :Emmurements, enfumades et autres crimes »

La France confrontée à son héritage colonial en Afrique

Le contentieux colonial entre l’Algérie et la France n’est pas prêt de se dénouer au vu des réactions critiques suscitées en Algérie suite au rapport remis au Président Emmanuel Macron le 20 janvier par l’historien français Benjamin Stora sur la colonisation et la guerre d’Algérie. Sa principale recommandation ne déroge pas à la ligne deLire la suite « La France confrontée à son héritage colonial en Afrique »

Le pays des « libertés et des lumières » ne s’est jamais excusé de ses crimes

 Le berceau des droits et des libertés et la Patrie des Lumières » sont deux hyperboles pour désigner la France qui a été le théâtre, le 10 décembre 1948, au Palais de Chaillot à Paris, de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Depuis, la date symbolique du 10 décembre est devenue laLire la suite « Le pays des « libertés et des lumières » ne s’est jamais excusé de ses crimes »