Pour une décolonialité combative soixante ans après la mort de Fanon : une invitation de la Fondation Frantz Fanon

« Enfin, une troisième étape, une étape de combat où l’écrivain colonisé, après avoir tenté de se perdre parmi le peuple, avec le peuple, va réveiller le peuple. Au lieu de laisser prévaloir la léthargie du peuple, il se transforme en un galvaniseur du peuple. Frantz Fanon, Les damnés de la terre . « Le combat collectif présuppose uneLire la suite « Pour une décolonialité combative soixante ans après la mort de Fanon : une invitation de la Fondation Frantz Fanon »