Algérie : sous le sable, la radioactivité

TV5 Monde rapporte que « 17 essais nucléaires seront réalisés entre 1960 et 1966 sur les sites d’In Ekker et de Reggane. Le premier, Gerboise bleue, datant du 13 février 1960, est raconté dans l’étude de l’ICAN et de l’Observatoire des armements « Sous le sable, la radioactivité! » Lire ou télécharger le PDF ici : https://www.boell.de/sites/default/files/2020-07/Collin-Bouveret-2020-Sous-le-sable-la-radioactivite.pdf Le lourd passé nucléaireLire la suite « Algérie : sous le sable, la radioactivité »

Algérie : sous le sable du Sahara, le lourd passé nucléaire français

Mon grain de sel Les fortes tempêtes de sable qui ont touché le Sahara Algérien ont drainé du sable radioactif (césium-137 transporté dans ce type de vent) jusqu’en Europe notamment la France(1). Comme quoi, l’histoire rattrape toujours ceux qui l’ont faite. Voir vidéo : (1) Lire ci-dessous. Ahmed Miloud Le 13 février 1960, l’armée française réalisaitLire la suite « Algérie : sous le sable du Sahara, le lourd passé nucléaire français »

Essais nucléaires français en Algérie : Chronologie

Il y a soixante-et-un ans, la France faisait exploser sa première bombe atomique dans le Sahara algérien, la première d’une longue série d’essais nucléaires aux conséquences désastreuses sur la population locale et sur l’environnement. Au total, 17 essais nucléaires aériens et souterrains ont été effectués par la France, entre Février 1960 et Février 1967, dansLire la suite « Essais nucléaires français en Algérie : Chronologie »

Essais nucléaires français en Algérie ☢ Les indélébiles séquelles de Reggane

Voir vidéo(âmes sensibles, s’abstenir) A Reggane, la vie s’est arrêtée le 13 février 1960 l y a près d’un demi-siècle, la France faisait exploser dans le Grand Sud algérien sa première bombe atomique. Des milliers d’Algériens continuent à en subir les conséquences.  Témoignages La décision de la France d’indemniser les victimes des essais nucléaires [unLire la suite « Essais nucléaires français en Algérie ☢ Les indélébiles séquelles de Reggane »