EPHAD : “On a osé nous demander de piquer nos patients pour les faire partir plus vite”

Mot à dire Au lieu de penser à sauver des vies, certains politiciens et médecins se transforment en bourreaux. C’est ce qu’explique cet article : https://reseauinternational.net/ephad-on-a-ose-nous-demander-de-piquer-nos-patients-pour-les-faire-partir-plus-vite/ Ahmed Miloud