Le dernier tabou des Harkis restés en Algérie après l’Indépendance

Harki ? un mot encore difficile à manier… signifiant «rapatrié» en France et pour beaucoup de Français, et «traître» en Algérie et pour la quasi-totalité des Algériens. Un mot «essentialisé» qui parle, depuis plus de cinquante ans, du présent au passé. En Algérie, il est devenu un terme générique, parfois très éloigné du sens originel,Lire la suite « Le dernier tabou des Harkis restés en Algérie après l’Indépendance »