Nous sommes antisionistes

Entretien avec Guenter SchenkSchenk

Voici un article, entre autres, qui rencontre les sionistes et leur idéologie raciste.

Screenshot_20171025-092745.png

Notre entretien avec Günter Schenk (version FR)

Bonjour,
Ci-joint notre entretien avec Monsieur Günter Schenk, membre du Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine de Strasbourg sur la Palestine et la paix.
Merci
Dr. phil. Milena Rampoldi
Redaction de ProMosaik eV
schenk 1
Dr. Phil. Milena Rampoldi: Comment peut-on expliquer la différence entre judaïsme et sionisme, sans être accusé d’antisémitisme ou de relativiser l’holocauste?
Monsieur Günter Schenk: En s’opposant toujours aux injustices, au racisme et à l’oppression, sans jamais prendre position contre les Juifs, pour leur appartenance ou leur religion et ne jamais les vilipender pour ce qu’ils sont. Nous devons dénoncer le sionisme comme idéologie, mais non détruit à l’exclusion mais détruit aussi Judaïsme éclairé et européen.
Dr. Phil. Milena Rampoldi: ProMosaik eV rêve de l’époque avant le sionisme et les juifs et les musulmans vivaient en paix dans le monde musulman. Comment peut-on sauver quelque chose de cette époque pour soutenir la paix au Moyen Orient?
Monsieur Günter Schenk: Juifs, chrétiens, musulmans ont cohabité paisiblement pendant les longues périodes en Orient, y compris dans l’empire Ottoman. C’était particulièrement le cas en Palestine, partie de la grande Syrie. C’est un état qui nous informe, mais aussi bien dans les. La volonté et la capacité de vivre ensemble conservés chez les orientaux jusqu’à nos jours. L’interventionnisme de l’occident y a fait le fait des forces opposées. C’est particulièrement vrai pour Israël qui est un acteur nocif.
schenk 2
Dr. Phil. Milena Rampoldi: Combien de culpabilité concernant la Shoa influencent les Allemands aujourd’hui en renforçant leurs soutien aveugle à Israël?
Monsieur Günter Schenk: Tout le monde doit accepter la culpabilité est toujours liée à la personne, à la responsabilité, qui peut être la conséquence des actes d’autrui. Les Allemands, en particulier, doivent savoir que la culpabilité née en Europe, à l’égard des Juifs, ne devrait jamais être utilisée pour payer les autres, dans ce cas les Palestiniens. Israël use use abuse and cynically non to the culpability mais aussi de la responsabilité des allemands à des fins politiques. Par-là, des déjà coupables sont transformés en complices de nouveaux crimes. Pire encore: des innocents sont faits complices de nouveaux crimes. Des médias, guidés par les intérêts et les gouvernements Les Allemands ont simplement «oublié» les Palestiniens qui sont victimes de la création de l’état d’Israël, par la terreur et les armes, par les sionistes. Ceci passe simplement aux oubliettes des médias. Conséquence: beaucoup font la fausse équation Israël = Juifs. De grands efforts d’information sont nécessaires pour corriger ceci! Par contre les gouvernements de leurs propres maximes de la REALPOLITIK, qui ne sert surtout pas à opposer aux forces, aux personnes plus puissantes. Dieu seul sait si c’est par conviction ou parce qu’ils sont objets de chantage.
Schenk 3
Dr. phil. Milena Rampoldi: Commentaire est-ce que vous avez trouvé la Voie vers la Palestine et la critique à Israël?
Monsieur Günter Schenk: C’est une longue histoire, qui n’est pas tombée du ciel. Jusqu’à un âge avancé j’ai considéré que le bien-être d’Israël était synonyme de bien-être des Juifs tout court, ceci en raison de mon éducation. C’est seulement par la reconnaissance de ce que le passé et la grâce à diverses rencontres, que j’ai dû constater avec stupeur commenter ma perception d’Israël et de la Palestine ne collait pas avec mes convictions ni avec les valeurs comme l ‘égalité des hommes. J’ai vécu une rupture.
Alleraux, quand je rencontrais des Palestiniens (ils étaient nombreux dans les villes universitaires allemandes des années 1960), je ne les écoutais jamais vraiment, m’expérimente leur vie misérable de réfugiés dans leur propre pays. Je ne sensais pas d’empathie à leur égard. Par contre, tout ce que fait Israël m’a réjoui … ne représentait-il pas les survivants de la Shoah? Ou, est-ce qu’ils ont moins leurs enfants? Pour les nouvelles victimes – les Palestiniens – ce fut une erreur lourde de conséquences, comme je ai compris plus tard. Cette  dissonance cognitive était, dans mon cas, d’autant plus surprenante, qu’Il y avait, dans l’environnement de mes parents une famille Juive, et aussi, le «Printemps de Prague» je suis lié d’amitié avec une jeune juif, qui s’est réfugié en Allemagne. Cette ignorance me tourmente jusqu’à aujourd’hui. Certainement je me suis laissé séduire par les médias dominants, et le suivi ni ma conscience ni ma capacité d’analyse qui me tiennent à coeur.
schenk 4
Dr. phil. Milena Rampoldi: Racontez-nous de votre livre Palestine on my Mind. Quelles sont les principales qui vous voulez communiquer à nos lecteurs?
Monsieur Günter Schenk: Après je suis tourné, à Strasbourg, vers un groupe de Juifs et de non juifs, qui se compose de se constituer un collectif et qui me ressemble comme taillé pour ma personne. Je devins un militant de la cause palestinienne. Aussi en Allemagne je suis-je rapproché de groupes solidaires. Souvent on m’a demandé, pourquoi je me tournais juste vers les palestiniens. Je pensais justifier ceci dans un petit article. Quand j’ai parlé à une amie journaliste, domiciliée à Berlin et à Paris, elle s’est exclamée spontanément: «c’est une idée formidable. Beaucoup d’entre nous veulent faire le faire. Il en est résulté mon livre de la revue Je ne sais pas  Palästina – Palestine dans mon esprit ». Avec ce bouquin je ne voulais nullement ajouter un autre livre sur le mot «Conflit palestinien» – il existe des nombreux et bons! Mon intention était par contre d’expliquer aux nombreuses personnes autour de moi, y compris mes propres frères et sœurs, mais aussi «aux politiques», que nous, Allemands, Européens, non seulement nous solidariser avec les Palestiniens, mais aussi nous devons le faire. Ce sont les Palestiniens qui ont pris l’habitude de nettoyer et d’autres atrocités, avant et suite à la création de l’État d’Israël en 1948. Ce n’est pas parce que par hasard nous sommes allemands, français, irlandais … mais parce que c’est une question de JUSTICE qui nous est chère.
schenk 5
Dr. phil. Milena Rampoldi: Comment est-ce que vous voyez le futur de l’antisionisme juif et non-juif et quelles possibilités voyez-vous pour une solution définitive du conflit israélo-palestinien?
Monsieur Günter Schenk: D’abord, laissez-moi parler de l’avenir du sionisme – chez Juifs et non-Juifs. D’une partie, celle des nazis et de l’autre celle des sionistes:  Le vrai danger – dans le Proche Orient et au-delà – vient du Sionisme, je pense que cela ne nécessite pas d’explications. L’erreur principale, que les Juifs du monde ont quasiment «condamnés» au Sionisme est fausse et beaucoup de Juifs la baisse confondue. Dans le cas contraire elle devrait tous «piller bagage» et émigrer en Palestine, maintenant Israël. Ce qu’ils ne font pas, bien sûr. En tout temps le Sionisme était une idéologie minoritaire parmi les juifs d’Europe. Une idéologie mal aimée. Les National-socialistes allemands par contre y voyaient un côté positif; les deux idéologies ne se ressemblaient-elles pas? L’Allemagne pour nous seulement, Ariens   et  La Palestine pour nous sionistes, Juifs seulement? »  C’est seulement la folie des national-socialistes, qui est un« la cloche de chance »pour les Sionistes leur permettant la finalisation de la création d’Israël, un des derniers états reposant sur le colonialisme, sur la terre des Palestiniens. La plupart des Juifs dans le monde, comme je l’ai expliqué, ne sont pas Sionistes ou, ils sont vraiment vraiment au courant de la signification de ce mot. En Israël cet expression ne joue pas un grand rôle, parce que Israël a été remplacé par l’Idéologie de la peur «ANGST» et aussi par le sens de la suprématie, sorte de nouveau «HERRENMENSCHEN»; cette idéologie qui rend aveugle pour «voir les autres», de «voir l’autre».
Vous m’interrogez sur l’évaluation de l’avenir de l’antisionisme chez les Juifs et les Non-Juifs: Nombreux la sioniste. Ils veulent – simplement – rien d’entendre. Ainsi, les gens sont très riches – financiers du Sionisme cèderont la place aux jeunes, qui ont moins en moins envie de se faire accuser des méfaits d’un état qui n’est pas le leur et qui prétend agir dans leur nom. Ceci est une question de temps …
Schenk 6
Cela est visible dans l’Europe mais, comme c’est souvent le cas dans d’autres domaines, la tendance en Europe va suivre avec un certain décalage de temps.
Mon ami inoubliable, Dr Hajo Meyer, grand scientifique et penseur, était certainement à la fois héritier de ses parents du judaïsme éclairé européen et, indiscutablement, un Antisioniste.
D’autres Juives et Juifs allemands, détournent avec leur regard sur le Sionisme qui veut dire «Judaïté» par un communautarisme nationaliste «  mauvais ou mauvais, mon pays» , absurde pour un citoyen allemand ou français.
La situation varie en France; de nombreux Juifs se sont passés depuis longtemps avant tout comme citoyen français aux racines, traditions ou religion juives et sont fortement attachés aux valeurs de la République. Pour ceux-ci l’idée du Sionisme est étrange et ils se sont plutôt plutôt hostiles à cette idéologie. En Allemagne le plus connu entre eux est le Pr. Alfred Grosser, Paris. Mais il faut dire qu’en France aussi le bacille l’idéologie Sioniste a atteint grand nombre de Juifs, actuellement souvent sous l’influence des tensions intérieures du pays et des tendances sectaires dans la société. Ainsi on peut dire que la communauté juive française est divisée, comme c’est d’ailleurs tout le pays. À long terme il ya raison de faire confiance à la force de «La République»,
Plus difficile que le dépassement du Sionisme chez les non-Juifs, qui se constitue, surtout aux États Unis d’Amérique, presque exclusivement parmi les fondamentalistes chrétiens, des «églises évangéliques», ce qu’on appelle «Chrétiens sionistes» Ceci est un héritage de la société états-unienne, ces millions de «religieusement séduits» fanatiques croyants, très difficilement à surmonter. En ce qui concerne les antisionistes non juifs, ce qui est la question épineuse: «quelle est votre position pour la question de la démocratie, à l’égalité». Celle ou celui qui répond sans équivoque avec OUI, et en soi un Antisioniste – en tout cas un Sioniste. This avenir  – pour le titre d’UTILISER un livre du fameux auteur-juif Robert Jungk allemand –  un COMMENCERA Déjà .
Les Antisionistes Allemands et aussi d’autres Européens, qui ne sont pas Juifs, vont probablement rester dans l’avenir une minorité de politiquement et socialement particulièrement engagés. Pour être Antisioniste on doit d’abord avoir compris les effets nocifs du Sionisme et cela demande une connaissance profonde. Encourager celle-ci est une tâche à laquelle je me donne volontairement.
Concernant le conflit, j’hésite à utiliser le mot «Lösung». Par contre, je suis profondément convaincu que vivre Ensemble, Juifs, Non-Juifs, et Palestiniens dans la Palestine historique, ce petit morceau de la terre entre la Méditerranée et la rivière Jordan, entre les montagnes enneigées du nord et la Mer Rouge au sud , n’est pas seulement souhaitable, mais possible. Si vous voulez, appelez ceci l’état ANTE!
Il en faut pas grand choix: le dépassement du sionisme et son évacuation au dépotoir de l’histoire. Si les Juifs du monde entier sont pour l’abolition du racisme, contre le ségrégationnisme, pour les droits civiques, en se plaçant à la pointe du javelot, ce qu’ils font font à faire, il me semble absurde que ce soit impossible, justement dans «l’Israël juif». Israël en Palestine. La seule condition est l’adieu au dogme de PEUR de l’Autre, un «Surmonter le sionisme», comme est le titre du Juif et nommé des États-Unis – GREENS à la présidentielle de 2000, Joël Kovel.À partir de cela, seulement, le pays peut devenir ce qui a été promis, un «port sûr», et un bienfait pour tous ses citoyens et voisins. Travailler à cette tâche vaut la peine!
Source:
Mosaike Marokko 4

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

3 commentaires sur « Nous sommes antisionistes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :