Coronavirus et réduction de la population mondiale

Citation de Yuval Noah Harari, auteur

Mot à dire

Un coronavirus de type nouveau est apparu en Chine. Il s’est propagé dans plusieurs pays du fait des déplacements des personnes. Il semble que ce virus s’est échappé d’un laboratoire situé dans la ville de Wuhan (Province Hubei de Chine). Ce virus ne ressemble à aucun virus connu.

Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises ont confirmé qu’il s’agissait bien d’un nouveau virus de la famille des coronavirus. Dans un premier temps il a été baptisé temporairement « 2019-nCoV » puis définitivement COVID-19 rapporte le site Planète Info.

Réplication du virus à couronne- Wikipédia.

« Du fait du perfectionnement des techniques, l’élite aura un pouvoir grandement accru sur les masses, et comme le travail humain ne sera plus nécessaire, les masses deviendront superflues et constitueront un fardeau inutile pour le système. Si l’élite est impitoyable, elle peut décider d’exterminer purement et simplement cette humanité massifiée. . L’élite peut avoir recours à la propagande ainsi qu’aux techniques biologiques et psychologiques pour réduire le taux de natalité jusqu’à la disparition complète de la masse humaine. » Theodore,dit Ted Kaczynski (surnommé Unabomber, né le 22 mai 1942 à Chicago dans l’Illinois), est un mathématicien, militant écologiste. Il est l’auteur de plusieurs textes et ouvrages,dont le Manifeste de 1971.Il est également philosophe)

Malheureusement pour l’humanité, ce constat de Ted Kaczynski pourrait bien se réaliser car il existe bien un projet de réduction de la population mondiale par divers procédés dont la propagation de virus mortels modifiés dans des laboratoires tenus secrets.

Le Prince Philip déclara même en août 1988, selon l’agence de presse Deutsche Presse Agentur (DPA) :

Si j’étais réincarné, j’aimerais l’être sous la forme d’un virus mortel afin de contribuer à résoudre le problème de la surpopulation.                                          

D’autres citations aussi glaciales que celle du prince Philip(époux de la reine Elizabeth II) sont imputées à d’autres personnalités qui désirent éradiquer les 4/5 de la population mondiale comme si elle boufferait leur oxygène ! Ces personnalités qui forment l’oligarchie mondiale veulent tout simplement avoir un contrôle absolu sur les habitants de la planète mais leur grand nombre les gêne d’où leur projet de réduire ce nombre ! En fait, c’est une guerre sournoise contre les peuples que les élites sataniques mondiales ont déclenché. C’est ce qu’avait dénoncé au péril de sa vie Claire Sévérac et d’autres .

Voir vidéos :

Ahmed Miloud

Inquiétudes à propos du coronavirus

Un groupe de scientifiques indépendants très respectés a révélé dans une analyse cinglante du programme que, loin d’être un projet de recherche « défensif », le programme Insect Allies visait à créer et à délivrer « une nouvelle classe d’arme biologique ». Les scientifiques, écrivant dans la revue Science et dirigés par Richard Guy Reeves, de l’Institut Max Planck pour la Biologie de l’Évolution en Allemagne, ont averti que le programme de la DARPA – qui utilise les insectes comme vecteurs d’agents d’altération génétique de l’environnement (HEGAAS) – a révélé « une intention de développer un moyen de diffusion des HEGAAS à des fins offensives ». Quelle que soit la véritable motivation derrière l’inquiétude soudaine et récente du Pentagone concernant l’utilisation des chauves-souris comme vecteur d’armes biologiques, l’Armée Américaine a dépensé des millions de dollars au cours des dernières années pour financer la recherche sur les chauves-souris, les virus mortels qu’elles peuvent héberger – y compris les coronavirus – et la manière dont ces virus sont transmis des chauves-souris aux humains. Lire l’article en entier ici .

Source :

http://medgrini.unblog.fr/2020/02/14/coronavirus-et-reduction-de-la-population-mondiale/

COP 21, projet de réduction massive de la population

La COP 21 n’est pas un bien absolu. Le mouvement « Solidarité et progrès » est le seul à dénoncer la conférence sur le climat, sur laquelle les autorités françaises misent beaucoup.

Nous avons demandé à Christine Bierre de nous expliquer en quoi les négociations pourraient conduire à des conséquences néfastes et dangereuses.

La COP 21 n’a pas tellement pour objectif la protection de la planète, mais un « plongeon massif de la population actuelle de sept milliards à un milliard seulementé », parce que  » l’économie fondée sur les énergies renouvelables ne pourra accueillir qu’un milliard d’individus sur la Terre ». Christine Bierre témoigne: « On dit, par exemple que s’il y a des changements climatiques, c’est à cause du travail de l’homme et non pas des cycles galactiques, des cycles solaires, des cycles terrestres qui ont toujours été à l’origine des changements climatiques. Si cette théorie est vraie, cela veut dire qu’il faut réduire la production de l’homme. On propose alors de sortir des énergies fossiles et du nucléaire pour aller, d’ici 2050, vers les énergies renouvelables. Mais ces énergies renouvelables produisent beaucoup moins que les énergies fossiles et le nucléaire. Si on va vers une économie qui est fondée sur les énergies renouvelables, cette économie-là ne pourrait soutenir et accueillir qu’environ un milliard d’individus sur la planète. Or, aujourd’hui, nous sommes sept milliards et nous allons vers beaucoup plus. »

La terrible idée de réduire la population de la Terre a été ouvertement proclamée par le prince Philip d’Edimbourg et l’un de ses plus proches collaborateurs, Martin Palmer, secrétaire général de l’ARC (Alliance pour la religion et la conservation) qui est parmi les quatre organisateurs du sommet de la Conscience qui vient d’avoir lieu à Paris, les 20-21 juillet. En 1987, il a écrit un livre intitulé « Si j’étais un animal », dans lequel il dit que s’il était un animal, il aurait souhaité d’être réincarné en un virus mortel pour réduire la population « afin de contribuer de quelque manière à résoudre le problème de la surpopulation ». Précédemment, en 1981, dans une interview à People Magazine, il s’est opposé au programme des Nations unies sur la lutte contre le paludisme au Sri Lanka parce que celui-ci avait abouti à doubler la population en 20 ans. Et il a dit: « Nous n’avons pas de choix, si la croissance démographique n’est pas limitée de façon volontaire, elle le sera involontairement par l’expansion des maladies, de la famine et de la guerre » se rappelle Christine Bierre.

Cette idéologie cible principalement les pays des BRICS et les pays émergents, continue-elle. « Lors du sommet de Copenhague, en 2009, l’Inde, la Chine et d’autres pays émergents avaient complètement refusé d’adopter les règles censées lutter contre le réchauffement climatique. Ils avaient dit que, pour eux, ce qui passait, d’abord, c’était le développement des populations ». Or, les Etats-Unis, un des plus grands pollueurs au monde, ne sont pas du tout menacés: « Lorsqu’on est à la tête du monde, on n’est pas obligé de suivre ses propres lois.


NASA: la thèse d’une « période glaciaire » est complètement « inepte »

Or, les changements climatiques ont toujours eu lieu. En fait, la température a commencé à augmenter en 1695, précise Christine Bierre, parce que le soleil a eu une activité magnétique beaucoup plus importante. « Entre 1695 et aujourd’hui, il y a eu une augmentation de température d’à peu près un degré. Ce n’est pas énorme. Entre temps, l’activité humaine s’est développée massivement. Depuis 2000 il y a plutôt une tendance à la baisse, un petit refroidissement qui a eu lieu entre 1940 et 1970 « . Cela veut dire qu’il faut étudier beaucoup plus les causes des changements de température sur notre planète (mouvements galactiques, activité solaire et autre) qui ne sont pas du tout l’effet de l’activité humaine.

L’avenir de la population mondiale n’est pas terne aux yeux de Christine Bierre qui reste optimiste: « Je pense que, pour toutes ces raisons, il est extrêmement important de dénoncer ce qui se passe. Si les ressources naturelles sont limitées, la capacité de l’homme ne l’est pas, ainsi que sa créativité, sa faculté de découvrir de nouvelles ressources, de nouvelles technologies qui ont toujours permis à l’homme de passer d’une population moindre à une intensité de population plus grande, à sept milliards et plus aujourd’hui ».

Source :

https://fr.sputniknews.com/analyse/201507221017183341-cop21-reduction-population/

Ahmed Miloud

Publié par ahmedmiloud

Retraité aime internet,débats,culture."La religion agréée par Allah,Le Dieu Unique, est l'Islam". Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez différents sujets qui pourraient vous intéresser, des réponses à certaines questions existentielles et surtout certaines choses qu'on essaie de vous cacher . Osez crier votre vérité même si elle blesse et ne courbez pas l'échine devant l'adversité. Ma devise : "Le mensonge finit toujours par se briser sur le mur de la vérité."(Ahmed Miloud)

Un avis sur “Coronavirus et réduction de la population mondiale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :